reculons

(Mot repris de reculerez)

à reculons

loc. adv.
1. En reculant : S'éloigner à reculons.
2. Fig. Sans en avoir envie.

RECULONS (À)

(re-ku-lon) loc. adv.
En allant en arrière. Les cordiers filent à reculons.
Le travail qui s'est fait à reculons [dans un siége] .... [PELLISSON, Lett. hist. t. III, p. 332]
Les sages quelquefois, ainsi que l'écrevisse, Marchant à reculons, tournent le dos au port [LA FONT., Fabl. XII, 10]
On n'a pas la ressource de descendre à reculons, parce que ce couloir se subdivise en plusieurs endroits et qu'il faut avoir la tête en avant, pour voir où l'on s'enfile [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. I, p. 258, dans POUGENS]
Ils sont comme des cordiers, ils gagnent leur vie à reculons, se dit de gens qui font mal leurs affaires. Fig. et familièrement. Cette affaire marche à reculons, au lieu d'avancer vers une solution, elle s'en éloigne.
Le mariage de notre petite Mme de Rabutin ne va-t-il point à reculons ? [SÉV., 18 sept. 1676]
Dans une posture où l'on tourne le dos à la route que l'on suit.
On l'a remise dans le même tombereau [Mme de Brinvilliers] où je l'ai vue, jetée à reculons sur de la paille [SÉV., 296]
Quelque mal de cœur que me causât le balancement de la voiture et cette allure à reculons, j'en souffris l'incommodité [MARMONTEL, Mém. II]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et Ysengrin escout la teste, Et rechine, et fet lede chiere, à reculons se tret ariere [, Ren. 1102]
    ...Cacus ot emblés Ses bues [les bœufs d'Hercule], et les ot assemblés En son recept qui moult fut lons, Par les queues à reculons [, la Rose, 15784]
    [L'hippopotame] manjue blés de champ, où il va à reculons por les agaiz des homes [BRUN. LATINI, Trésor, p. 189]
  • XVIe s.
    Ce n'est pas merveille si, à reculons, des enfants aux peres, l'affection n'est pas si grande [MONT., II, 69]
    Comme on dict d'Epimenides, qu'il devinoit à reculons [les choses passées] [ID., III, 137]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. ai requelon. à reculons et l'ancien à genoillons, qui signifiait à genoux, sont composés l'un de recul, l'autre de genoil, et de la finale on, au pluriel, pour marquer la réitération. à califourchon s'écrivait jadis à califourchons.

reculons

RECULONS (À). loc. adv. En reculant, en allant en arrière. Les cordiers travaillent à reculons.

Fig. et fam., Cette affaire marche à reculons, Au lieu d'avancer vers sa fin, vers son terme, elle s'en éloigne. On dit de même : Cet enfant est paresseux, il va à reculons.

reculons

A reculons, ou en reculant, Retrorsus, vel retrorsum, Cessim, Recessim.

Aller à reculons, Retroire, Retrogredi, Ex transuerso cedere, Retro ambulare.

Il va à reculons, Ex transuerso sedit.

En marchant à reculons, Auersis pedibus pilas volutare.

Traductions

reculons

(aʀəkylɔ̃)
adverbe
en allant en arrière marcher à reculons

reculons

[ʀ(ə)kylɔ̃]
à reculons advbackwards
Elle est entrée à reculons → She came in backwards.