redevance

(Mot repris de redevances)

redevance

n.f.
1. Taxe qui doit être acquittée à termes fixes : Ils n'ont pas payé la redevance de la télévision.
2. Somme due au détenteur d'un brevet, au propriétaire d'un sol où sont assurées certaines exploitations, etc.

REDEVANCE

(re-de-van-s') s. f.
Rente, somme payable à termes fixes. Redevance en argent. Redevance en nature.
Il me faut des terres, des bois, des gardes, des redevances, des honneurs seigneuriaux [J. J. ROUSS., Ém. IV]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et se il ne sont haubanier, il doivent les redevances du mestier comme forains [, Liv. des mét. 5]
    L'eir [l'héritier] deit faire au seignor.... quanque le fié deit de homage et de servise, et totes les autres redevances que le fié deit [, Ass. de J. I, 222]
    Donc ne porroit nulz dire, tant fust enlangagiez [habile à parler], En com grant redevance homs estoit engagiez [par le peché] [J. DE MEUNG, Test. 133]

ÉTYMOLOGIE

  • Redevoir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    REDEVANCE. Ajoutez :
    La redevance, nom d'un impôt municipal à Paris, qui se paye par les limonadiers pour l'installation de tables et de chaises devant les cafés, par les boutiquiers pour leurs étalages, et par certains petits marchands, y compris les libraires étalagistes installés sur les parapets des quais et les commissionnaires décrotteurs [, Journ. des Débats, 27 août 1877, 3e page, 5e col.]

redevance

REDEVANCE. n. f. Rente foncière ou autre charge que l'on doit payer ou acquitter en totalité ou par parties, à des termes fixes. Redevance annuelle. Redevance en nature. Redevance en blé. Redevance en argent. Terre grevée d'une redevance. Être tenu à une redevance.
Traductions

redevance

royaltyאגרה (נ), היטל (ז), חיוב (ז), אַגְרָה, הֶטֵּלAbgabe, Gebührroyaltycanonepoplatek (ʀədəvɑ̃s)
nom féminin
somme payée à l'État En France, on paie une redevance pour la télévision.

redevance

[ʀ(ə)dəvɑ̃s] nf (TV) (aussi redevance audiovisuelle) → licence fee (Grande-Bretagne), license fee (USA)