rediseur

(Mot repris de rediseurs)

rediseur

REDISEUR, EUSE. s. Celui, celle qui répète plusieurs fois les mêmes choses. Une vieille rediseuse. C'est un éternel rediseur de choses fatigantes.

Il signifie aussi, Qui répète par indiscrétion, par malignité, ce qu'il a entendu dire. Ne parlez pas devant cet homme, c'est un rediseur. Il est familier dans les deux sens, et peu usité dans le dernier.

rediseur


*REDISEUR, s. m. REDIRE, verb. act. REDITE, s. fém. [Redizeur, dire, dite: 1re e muet, 2e lon. au 2d.] Redire est le seul des composés de dire, qui suive la conjugaison de ce verbe sans exception. = Redire c'est, 1°. répéter. Dire une chôse plusieurs fois. "Vous redites toujours la même chôse. = 2°. Révéler ce qu'on nous a dit en confidence. "Il va redire tout ce qu'on lui dit. = 3°. Redire à: blâmer, censurer. "Il n'y a rien à redire à cet homme-là, à cet ouvrage, ou dans cet ouvrage. "Il trouve à redire à tout. "On trouve à redire que vous ayiez fait cela. Il régit le subjonctif.
   Il pense que louer n'est pas d'un bel esprit;
   Que c'est être savant que trouver à redire.
       Misantr.
  REDITE n'a que la première signification. Répétition fréquente d'une chôse qu'on a déja dite. "User de redites. "Tomber dans des redites ennuyeûses. "Je crains de vous fatiguer par des redites ennuyeûses. Dest. = *Fénélon dit, faire des redites. "Tout ce qu'il disoit étoit court, précis, nerveux. Il ne faisoit jamais aucune redite. TÉLÉM. Cette expression n'est pas d'ussage.
   *REDISEUR est un mot de Mde de Sévigné: elle s'en sert plus d'une fois dans ses Lettres. "Si vous prenez le chemin de vous éclaircir avec l'Archevêque, vous ferez taire les rediseurs. — Le mot est en italique. Il serait utile. "Nous avons un écho, qui est petit rédiseur mot à mot jusqu' à l'oreille. Idem.