réfection

(Mot repris de refection)
Recherches associées à refection: exhaustive

réfection

n.f. [ lat. refectio, de reficere, refaire ]
Action de refaire, de remettre à neuf : La réfection des locaux devrait prendre du temps.

réfection

(ʀefɛksjɔ̃)
nom féminin
action de remettre en bon état la réfection d'un bâtiment

RÉFECTION

(ré-fè-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action de refaire, de remettre à neuf. Les frais d'exploitation d'un chemin de fer, y compris les dépenses de réfection. Terme de charpentier de marine. Se dit du travail fait à un mât à huit pans sur une hauteur d'environ 30 mètres.
Réparation d'un bâtiment (terme vieilli).
Il a plu à notre Sauveur, qui a établi son Église, qu'il y eût toujours quelques réfections à faire dans le corps du bâtiment [BOSSUET, Bourgoing.]
Dans les couvents, repas.
Mangez et buvez ce qui est convenable pour votre réfection [LE P. SIMON MARS, Myst. du roy. de Dieu, p. 451, dans POUGENS.]
Il ne songe à prendre sa réfection, que lorsqu'il sent que la nuit approche [BOSSUET, Panég. St Franç. de P. 1]
Familièrement. Ce qui suffit, pour le boire, le manger, le dormir. Manger sa réfection.
Lorsqu'on ne dort pas sa réfection [MOL., Princ. d'Él. Prol. sc. 2]
Rétablissement des forces non-seulement par le repos, mais aussi par la nourriture.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Donkes li geünes del cors est li onctions del chief, et li poverteiz de la char li refections del cuer [ST BERN., p. 565]
    De ce rezoit elle [l'âme] la pasture de refection, ke [de sorte que] la force del amor eist [sort] fors parmei les larmes.... [, Job, p. 470]
  • XVIe s.
    Ilz dirent à Marius qu'il valoit mieulx qu'il descendist en terre pour prendre sa refection, et refreschir un peu sa personne [AMYOT, Marius, 67]
    Il faut contribuer à la refection [réparation] de ce qui est commun [LOYSEL, 382]
    Attendant la refection des ponts qui furent achevez sur la minuit [CASTELNAU, 234]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. refectio ; espagn. refecsion ; ital. rifezione ; du lat. refectionem, de reficere, refaire, de re, et facere, faire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RÉFECTION.
    Ajoutez :
  • Il se dit aussi en chirurgie.
    Les réfections sous-périostées [, Journ. offic. 14 nov. 1874, p. 7600, 3e col.]

réfection

RÉFECTION. n. f. Réparation, rétablissement d'un bâtiment. Il en a coûté tant pour la réfection de cette maison.

Il signifie aussi Repas. Prendre sa réfection. À l'heure de la réfection. Il n'est usité en ce sens que dans les Communautés religieuses.

refection

Refection, Pasture, Refectus huius refectus, Refectio ciborum.

refection

Refection, voyez Refaire.

réfection


RÉFECTION, s. f. [Réfek-cion: 1re é fer. 2e è moy.] 1°. Réparation, rétablissement d'un bâtiment. "Il en a tant coûté pour la réfection de cette maison. = Suivant l'Acad. il ne se dit guère qu'en style de Pratique. Je crois qu'on peut le dire âilleurs, et qu'il est utile et nécessaire même en bien des ocasions. = 2°. Repâs: prendre sa réfection. "À~ l'heure de la réfection. Il ne se dit guère que dans les comunautés Religieûses. Acad. Du moins pour la dernière phrâse, où même il est vieux, l'on dit plutôt l'heure du repas, même chez les Moines.

Synonymes et Contraires

réfection

nom féminin réfection
Action de refaire.
rafistolage, reconstruction, réparation, restauration -familier: retapage -littéraire: réédification.
Traductions

réfection

קימום (ז), רמונט (ז), שיפוץ (ז), שִׁפּוּץ

réfection

refection

réfection

rifacimento

réfection

Rehabilitation

réfection

рехабилитация

réfection

康復

réfection

rehabilitace

réfection

rehabilitering

réfection

재활

réfection

rehabilitering

réfection

[ʀefɛksjɔ̃] nfrepair
en réfection → under repair