reflatter

REFLATTER

(re-fla-té) v. a.
Flatter de nouveau. Flatter à son tour.
Je flattais ton image, elle me reflattait ; Je lui faisais des vœux, elle les acceptait [CORN., Clit. V, 4]
Les députés de Bordeaux ont ici parlé bien haut à M. le duc d'Orléans, qui s'en est mis en colère, et deux heures après il les a renvoyé reblandir et reflatter par M. Letellier, secrétaire d'État [GUI PATIN, Lett. t. II, p. 36]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Comment que la chose se rapaise et que le bonhomme la reflatte, car femme veut toujours être flattée [, Les 15 joyes du mariage, p. 101, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    L'autre disoit que bon signe c'estoit Quand un chat blanc son maistre reflatoit [RONS., 945]
    Adonc il commença à reflatter encore de plus en plus le commun peuple par edicts nouveaux [AMYOT, Gracques, 23]