refleurir

(Mot repris de refleurirait)

refleurir

v.i. et v.t.
Fleurir de nouveau : L'hortensia commence à refleurir.

refleurir

(ʀəflœʀiʀ)
verbe intransitif
plante produire à nouveau des fleurs Le rosier a refleuri.

refleurir


verbe transitif
décorer à nouveau avec des fleurs refleurir une tombe

refleurir


Participe passé: refleuri
Gérondif: refleurissant

Indicatif présent
je refleuris
tu refleuris
il/elle refleurit
nous refleurissons
vous refleurissez
ils/elles refleurissent
Passé simple
je refleuris
tu refleuris
il/elle refleurit
nous refleurîmes
vous refleurîtes
ils/elles refleurirent
Imparfait
je refleurissais
tu refleurissais
il/elle refleurissait
nous refleurissions
vous refleurissiez
ils/elles refleurissaient
Futur
je refleurirai
tu refleuriras
il/elle refleurira
nous refleurirons
vous refleurirez
ils/elles refleuriront
Conditionnel présent
je refleurirais
tu refleurirais
il/elle refleurirait
nous refleuririons
vous refleuririez
ils/elles refleuriraient
Subjonctif imparfait
je refleurisse
tu refleurisses
il/elle refleurît
nous refleurissions
vous refleurissiez
ils/elles refleurissent
Subjonctif présent
je refleurisse
tu refleurisses
il/elle refleurisse
nous refleurissions
vous refleurissiez
ils/elles refleurissent
Impératif
refleuris (tu)
refleurissons (nous)
refleurissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais refleuri
tu avais refleuri
il/elle avait refleuri
nous avions refleuri
vous aviez refleuri
ils/elles avaient refleuri
Futur antérieur
j'aurai refleuri
tu auras refleuri
il/elle aura refleuri
nous aurons refleuri
vous aurez refleuri
ils/elles auront refleuri
Passé composé
j'ai refleuri
tu as refleuri
il/elle a refleuri
nous avons refleuri
vous avez refleuri
ils/elles ont refleuri
Conditionnel passé
j'aurais refleuri
tu aurais refleuri
il/elle aurait refleuri
nous aurions refleuri
vous auriez refleuri
ils/elles auraient refleuri
Passé antérieur
j'eus refleuri
tu eus refleuri
il/elle eut refleuri
nous eûmes refleuri
vous eûtes refleuri
ils/elles eurent refleuri
Subjonctif passé
j'aie refleuri
tu aies refleuri
il/elle ait refleuri
nous ayons refleuri
vous ayez refleuri
ils/elles aient refleuri
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse refleuri
tu eusses refleuri
il/elle eût refleuri
nous eussions refleuri
vous eussiez refleuri
ils/elles eussent refleuri

REFLEURIR

(re-fleu-rir) v. n.
Se couvrir de nouveau de fleurs. L'oranger a refleuri. Fig. Reprendre de l'éclat, redevenir en faveur.
M. le Tellier fit revivre ces rigoureuses épreuves qui feront refleurir les lois et l'éloquence de nos pères [FLÉCH., le Tellier.]
Il s'est appliqué à faire refleurir le commerce, qui languissait tous les jours de plus en plus [FÉN., Tél. VIII]
Par la vie solitaire de Bernard, le désert refleurit, et l'état monastique reprend son ancienne gloire [ID., t. XXVII, p. 223]
La lettre qu'il [Julien] écrivit à Arsace, pontife de la Galatie, nous apprend de quelle manière il se prenait à faire refleurir le paganisme [FONTEN., Oracles, II, 4]
Aujourd'hui la grandeur de Samarcande est tombée avec les sciences ; ce pays, occupé par les Tartares-Usbecs, est redevenu barbare, pour refleurir peut-être un jour [VOLT., Mœurs, 88]
Là sont nos rêves pleins de charmes.... Là refleuriront nos jeunesses ; Et les objets de nos tristesses à nos regrets seront rendus [LAMART., Méd. II, 1]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir quand on veut marquer l'acte : Ces plantes ont refleuri avant la pluie ; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : Ces plantes sont refleuries depuis quelques jours.
V. a. Dans le langage familier, rendre un teint fleuri.
Si je vois de nos vieux guerriers Qui n'ont plus, malgré leurs lauriers, De quoi boire à la France, Je refleuris encor leur teint [BÉRANG., Vivand.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E reflurit la meie carn [ma chair] [, Liber psalm. p. 34]
  • XIIIe s.
    Et ma chars reflori, por la joie des secours que Dieux me fist [, Psautier, f° 35]
    Adonc primes, selonc m'entente, Reflourissoit la premiere ente De foi.... [G. DE CAMBRAI, Barl. et Jos. p. 4]
  • XVIe s.
    Et qui nous [Français] pourroit joindre à cette heure et acharner à une entreprise commune tout nostre peuple, nous ferions refleurir nostre ancien nom militaire [MONT., II, 65]
    Les confieries y alloient le tambour battant [voir une épine qui fleurissait au cimetière des Innocents, après la Saint-Barthélemy], crians que ce jour là l'Eglise refleurissoit par la mort de tant d'heretiques [D'AUB., Hist. II, 21]
    Ceste cueillete dure quelques sepmaines, refleurissant la saffraniere de jour à autre, jusqu'à avoir parfait son port [O. DE SERRES, 729]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. rifiorire ; du lat. reflorere, de re, et florere, fleurir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    REFLEURIR.
    V. a. Ajoutez :
  • Fig.
    L'auteur de Robert Emmet a ce don ; il refleurit ce qu'il touche [A. CLAVEAU, Journ. offic. 30 avril 1874, p. 3015, 2e col.]

refleurir

REFLEURIR. v. intr. Fleurir de nouveau. Les orangers, après avoir porté des fleurs au printemps, refleurissent ordinairement en automne.

Il signifie, au figuré, Reprendre de l'éclat, mériter et obtenir plus d'estime, plus d'admiration. Les lettres, les beaux-arts commencent à refleurir.

refleurir

Refleurir, ou Reflorir, Reflorere, siue Reflorescere, voyez Fleurir, en Fleur.

refleurir


REFLEURIR, v. n. [Re-fleu-ri: 1ree muet.] Fleurir de nouveau. "Les orangers fleurissent au printems et refleurissent en Automne. = Fig. "Les lettres, les beaux Arts comencent à refleurir. ACAD. "Un Prince, éclairé de la sorte, n'étoit-il pas né pour faire refleurir la Religion? Bourdal. Or. Fun. de Henri de Bourbon. Suivant l'Analogie, il faut dire à l'imparfait, reflorissait, et au participe actif reflorissant, dans le sens figuré. Voy. FLEURIR.

Traductions

refleurir

rifiorire

refleurir

[ʀ(ə)flœʀiʀ] vi
[fleur] → to flower again
(fig) (= se multiplier) → to flourish again