refoulé, ée

REFOULÉ, ÉE

(re-fou-lé, lée) part. passé de refouler
Qui a subi un refoulement.
M. de Melun avait la rate coupée, le diaphragme percé et la poitrine refoulée [d'un coup d'andouiller d'un cerf] [VOLT., Lett. Mme de Bernières, juillet 1722]
Repoussé en arrière.
Et les eaux refoulées Se soulevant en masse et brisant leurs remparts [DELILLE, Hom. des ch. III]