refoulement

refoulement

n.m.
1. Action de refouler, de repousser qqn : Le refoulement des gens qui n'ont pas de carton d'invitation.
2. Action, fait d'empêcher une réaction d'ordre affectif de s'extérioriser : Le refoulement de la colère.
3. En psychanalyse, mécanisme par lequel certaines idées, certains désirs sont rejetés dans l'inconscient.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

refoulement

(ʀəfulmɑ̃)
nom masculin
psychologie fait de ne pas exprimer qqch le refoulement des pulsions
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

REFOULEMENT

(re-fou-le-man) s. m.
Action de refouler, ou l'effet de cette action. Le refoulement des eaux.
Ce fait fournit un bel exemple des refoulements que je regarde comme la cause générale du redressement des couches originairement horizontales [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. VI, p. 239]
Terme d'artillerie. Accroissement du diamètre de l'âme des bouches à feu, produit par le tir à l'emplacement du projectile.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Refoulement [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Refouler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

refoulement

REFOULEMENT. n. m. Action de refouler ou Effet de cette action. Le refoulement de la marée. Le refoulement des eaux. Fig., Le refoulement des mauvais instincts.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

refoulement

Refoulement, Hebetatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

refoulement

push back, repression

refoulement

rimozione

refoulement

[ʀ(ə)fulmɑ̃] nm
[armée] → driving back
(PSYCHOLOGIE, PSYCHIATRIE)repression
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005