refrain

(Mot repris de refrains)

refrain

n.m. [ de l'anc. fr. refraindre, moduler ]
1. Suite de mots ou phrases identiques qui se répètent à la fin de chaque couplet d'une chanson ou d'un poème : Les spectateurs reprirent en chœur le refrain.
2. Fig. Paroles sans cesse répétées : Avec lui, c'est toujours le même refrain antienne [litt.], leitmotiv

REFRAIN

(re-frin) s. m.
Un ou plusieurs mots répétés à chaque couplet d'une chanson, d'un rondeau.
Marot, bientôt après, fit fleurir les ballades.... à des refrains réglés asservit les rondeaux [BOILEAU, Art p. I]
Il n'est pas besoin de dire qu'il faut ménager à ces refrains des chutes heureuses ou tout au moins justes [FONTEN., Disc. sur l'églogue.]
Elle a la voix juste et pure, Sait les plus joyeux refrains [BÉRANG., Jeanne.]
Fig. C'est le refrain de la ballade, ou, simplement, c'est le refrain, c'est là qu'il en veut venir, c'est par là qu'il termine son discours.
C'est toujours le refrain qu'ils font à leur ballade [RÉGNIER, Sat. II]
Le refrain fut d'offrir sa personne et son bras [LA FONT., Fianc.]
Fig. et familièrement. Ce qu'on ramène incessamment en ses discours.
Il fit des exclamations dont le refrain était.... [HAMILT., Gramm. 3]
La destruction de Carthage était le refrain de tous les discours de Caton au sénat [D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 8 sept. 1762]
Avec lui, c'est toujours le même refrain, il répète sans cesse la même chose.
Terme de marine (peu usité). Le retour des vagues qui se sont brisées contre les rochers.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    En la fin tuit cil i chantoient, Au refret d'amors s'acordoient [, Roman de la poire]
  • XVe s.
    J'ay en mon cueur joyeusement Escript, afin que ne l'oublie, Ce refrain qu'ayme chierement : C'estes vous de qui suis amye [CH. D'ORL., Ball. 46]
  • XVIe s.
    Ayons tousjours ce refrain de la souvenance de nostre condition [MONT., I, 76]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. refranh, refrim ; cat. refrá ; espagn. refran ; port. refrão. Ces formes se rattachent à l'ancien verbe refraindre tiré du lat. refrangere ou refringere ; la forme refret de l'historique vient de refractus, part. passif de refringere (voy. RÉFRINGENT). Le refrain est donc ce qui se réfléchit, se répète. Il y avait un ancien verbe refrener, dire des refrains (Ren. 1570). Le picard refrain, qui est de même origine, signifie dégoût, répugnance.

refrain

REFRAIN. n. m. Un ou plusieurs mots qui se répètent à la fin de chaque couplet d'une chanson, d'une ballade, d'un rondeau, etc. Le refrain de cette chanson est fort agréable. Le refrain d'une ballade. Le refrain d'un rondeau.

Il se dit, figurément et familièrement, de Ce qu'une personne ramène sans cesse, à toute occasion, dans ses propos. Son refrain, c'est l'argent, toujours l'argent. De quelque chose qu'on parle, il en revient toujours là, c'est son refrain.

En termes de Marine, il désigne le Retour des houles ou grosses vagues qui viennent se briser contre les rochers. Il est peu usité.

refrain

Le Refrain de la balade, Versus intercalaris, Epodium, Epodium intercalare, Epodium rhythmi, Bud.

refrain


REFRAIN, s. m. [Re-frein: 1ree muet.] C'est un ou plusieurs mots, qui se répètent à chaque couplet d'une chanson, d'une ballade, d'un rondeau, etc. = Par extension, on done ce nom à une chôse qu'une persone ramène sans cesse dans le discours. "C'est toujours le même refrain. = En termes de Marine, le retour des vagues, qui viènent se briser contre les rochers.

Synonymes et Contraires

refrain

nom masculin refrain
1.  Mélodie vocale.
2.  Familier. Ce qu'on répète souvent.
Traductions

refrain

Refrainrefrein, deuntje, keerrijmrefrain, chorus, jingleחיזורת (נ), לייטמוטיב (ז), סיסמה (נ), פזמון חוזר (ז), פִּזְמוֹן חוֹזֵר, עבריתrefrenoفارسیrefrenrefrängρεφρένrefrãomanfrina, ritornello, solfa, tiriteraПрипев合唱 (ʀəfʀɛ̃)
nom masculin
paroles qui reviennent dans une chanson

refrain

[ʀ(ə)fʀɛ̃] nm
(MUSIQUE)refrain, chorus
(= air) → tune (fig) (= propos) → tune
c'est toujours le même refrain → it's the same old tune