refroidissement

(Mot repris de refroidissements)

refroidissement

n.m.
1. Abaissement de la température : Les météorologues prévoient un refroidissement du temps rafraîchissement ; réchauffement
2. Indisposition causée par un froid subit : Couvre-toi, je ne voudrais pas que tu prennes un refroidissement.
3. Évacuation de l'excédent de chaleur produit dans un moteur, une machine.
4. Fig. Diminution de l'intensité d'un lien affectif, de l'enthousiasme de qqn : Cet incident a provoqué un refroidissement entre les deux pays.

REFROIDISSEMENT

(re-froi-di-se-man) s. m.
Abaissement de la température d'un corps.
Le refroidissement de la terre jusqu'à la température actuelle [BUFF., Hist. min. introd. Œuv. t. VI, p. 622]
Que le temps du refroidissement du fer est à celui du refroidissement du cuivre, au point de le tenir [à la main], comme 53 1/2 est à 45 [ID., ib. t. VI, p. 251]
J'ose vous presser, monsieur, de croire au refroidissement de la terre, comme vous avez cru à l'attraction de Newton [BAILLY, Atlantide, p. 440]
Fig.
Diminution d'affection, de zèle, etc Elle [Mme de Guénégaud] était irritée de son malheur ; cela se répandait sur tout, et servait peut-être de prétexte au refroidissement de ses amis [SÉV., 348]
Il y a ici deux choses à distinguer, une rupture entière de l'homme avec Dieu, et un simple refroidissement entre l'homme et Dieu [BOURDAL., Exhort. sur l'observ. des règles, t. I, p. 208]
La faveur ou le refroidissement des princes de la terre [MASS., Profess. relig. 1]
Je sentais un refroidissement graduel dans les lettres de Mme d'Houdetot [J. J. ROUSS., Confess. x.]
Il apprit avec surprise le refroidissement si marqué de la reine pour Mlle de la Fayette [GENLIS, Mlle de la Fayette, p. 248, dans POUGENS]
Indisposition causée par le froid qui saisit au moment où l'on a chaud. Je suis enroué, c'est la suite d'un refroidissement.
Maladie du cheval causée par le passage subit d'une action vive ou forcée au repos par un temps froid, ou à l'ingestion d'une eau froide, l'animal ayant chaud.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Aussi leur advient aux cuisses un refroidissement et abolissement de sentir et mouvoir [PARÉ, XIX, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Refroidir. On trouve aussi refroidement, de refroider ou refroidier.

refroidissement

REFROIDISSEMENT. n. m. Diminution de chaleur. Ce refroidissement de l'air, du temps pourrait nous amener de la gelée. Le refroidissement de la chaleur naturelle.

Il se dit particulièrement d'une Indisposition causée par un froid subit. Prendre, avoir un refroidissement.

Il se dit figurément de la Diminution dans l'amour, dans l'amitié, dans les passions. Il y a du refroidissement dans leur amitié. Il y a un grand refroidissement entre eux. Le refroidissement d'une passion.

refroidissement

Refroidissement, Refrigeratio.

Traductions

refroidissement

chill, coolingהצטננות (נ), צינון (ז), קירור (ז), קֵרוּר, הִצְטַנְּנוּת(het) afnemen, afkoeling, verkoudheid, koelingAbkühlungrefrigeraçãoraffreddamento, raffreddaturaохлаждане冷卻chlazeníkølingjäähdytys냉각 (ʀəfʀwadismɑ̃)
nom masculin
fait de devenir plus froid le refroidissement de l'eau

refroidissement

[ʀ(ə)fʀwadismɑ̃] nm
[processeur, réacteur] → cooling
système de refroidissement → cooling system
(fig) [relations] → cooling
(= rhume) → chill
refroidissement à eau nmwater cooling
refroidissement liquide nmliquid cooling
refroidissement par air nmair cooling