regarder

(Mot repris de regardons)
Recherches associées à regardons: regarder

regarder

v.t. [ de garder, veiller ]
1. Porter la vue sur : Il pourrait regarder ce paysage pendant des heures contempler dévisager, fixer
2. Avoir en vue ; considérer, envisager : Quelles que soient les circonstances, elle ne regarde que son intérêt rechercher
3. Concerner, intéresser : Ma vie privée ne te regarde pas. La suite de l'affaire regarde maintenant le juge.
4. Être placé, tourné dans telle direction : La maison regarde le sud est orientée
Regarder qqn, qqch d'un bon œil,
les considérer avec bienveillance : Les résidents regardent la réfection du parc d'un bon œil.
v.i.
1. Diriger son regard vers ; observer : Regarde où tu mets les pieds !
2. (à, vers) Être orienté dans telle direction : Leur appartement regarde à l'est.
v.t. ind. (à)
Être très attentif à qqch : Ils ont regardé au confort avant d'acheter leur canapé penser à veiller à
Regarder à la dépense,
être excessivement économe.
Regarder de près à qqch ou y regarder de près,
y prêter grande attention : J'ai fait rapidement le ménage, il ne faut pas y regarder de trop près.
Y regarder à deux fois,
bien réfléchir avant d'agir : La prochaine fois, tu y regarderas à deux fois avant de prêter de l'argent sans garantie.

se regarder

v.pr.
1. Contempler sa propre image : Elle se regarde dans son miroir de poche.
2. S'observer l'un l'autre : Les deux chats se sont regardés avec méfiance.
3. Être situé l'un en face de l'autre : Les deux grands restaurants de la ville se regardent.

regarder


Participe passé: regardé
Gérondif: regardant

Indicatif présent
je regarde
tu regardes
il/elle regarde
nous regardons
vous regardez
ils/elles regardent
Passé simple
je regardai
tu regardas
il/elle regarda
nous regardâmes
vous regardâtes
ils/elles regardèrent
Imparfait
je regardais
tu regardais
il/elle regardait
nous regardions
vous regardiez
ils/elles regardaient
Futur
je regarderai
tu regarderas
il/elle regardera
nous regarderons
vous regarderez
ils/elles regarderont
Conditionnel présent
je regarderais
tu regarderais
il/elle regarderait
nous regarderions
vous regarderiez
ils/elles regarderaient
Subjonctif imparfait
je regardasse
tu regardasses
il/elle regardât
nous regardassions
vous regardassiez
ils/elles regardassent
Subjonctif présent
je regarde
tu regardes
il/elle regarde
nous regardions
vous regardiez
ils/elles regardent
Impératif
regarde (tu)
regardons (nous)
regardez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais regardé
tu avais regardé
il/elle avait regardé
nous avions regardé
vous aviez regardé
ils/elles avaient regardé
Futur antérieur
j'aurai regardé
tu auras regardé
il/elle aura regardé
nous aurons regardé
vous aurez regardé
ils/elles auront regardé
Passé composé
j'ai regardé
tu as regardé
il/elle a regardé
nous avons regardé
vous avez regardé
ils/elles ont regardé
Conditionnel passé
j'aurais regardé
tu aurais regardé
il/elle aurait regardé
nous aurions regardé
vous auriez regardé
ils/elles auraient regardé
Passé antérieur
j'eus regardé
tu eus regardé
il/elle eut regardé
nous eûmes regardé
vous eûtes regardé
ils/elles eurent regardé
Subjonctif passé
j'aie regardé
tu aies regardé
il/elle ait regardé
nous ayons regardé
vous ayez regardé
ils/elles aient regardé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse regardé
tu eusses regardé
il/elle eût regardé
nous eussions regardé
vous eussiez regardé
ils/elles eussent regardé

REGARDER

(re-gar-dé) v. a.
Avoir égard à, en parlant de personnes (sens primitif qui vient de garder qui est dans regarder). Faire acception.
Ne regardez point les personnes, dit le Seigneur [BOSSUET, Polit. VIII, V, 1]
Avoir en considération, en estime.
Les hommes sont très mal dans mon esprit ; et je ne regarde pas les femmes [MAINTENON, Lett. au d. de Noailles, 24 juillet 1706]
Le lendemain de sa mort [du roi], ni son successeur ni tout ce qui vous caresse ne vous regardera ni vous ni Saint-Cyr [ID., Lett. à Mlle d'Aubigné, 11 mai 1693]
Montalte, profond dans ses vues et dans ses voies, que tous regardaient, mais sans se fixer à lui [SAINT-SIMON, 8, 49]
Plein des espérances dont on l'avait enivré, il partit pour Versailles et n'y fut regardé de personne [D'ALEMB., Éloges, Crébillon.]
Regarder quelqu'un, s'intéresser à lui.
Les dieux, après six mois, m'ont enfin regardé [RAC., Phèdre, III, 5]
La comtesse s'aperçut que le roi la regardait [HAMILT., Gramm. 6]
Attacher de l'importance à, en parlant de choses.
Vous regardez fort peu ce qui nous vient de honte [CORN., Hor. III, 6]
Pour moi, je ne regarde rien quand il faut servir un ami [MOL., Bourg. gent. III, 6]
Et l'honneur dans ce choix [un mariage] ne fut pas regardé [BOILEAU, Sat. X]
Par extension de l'attention morale à l'attention physique, porter, attacher la vue sur.
Sachez-le de lui-même, il entre et vous regarde [CORN., Sophon, IV, 1]
Si j'avais su qu'elle eût été femme de mon Gange que j'ai tant vu, il me semble que je l'aurais regardée tout d'une autre façon [SÉV., 585]
Regardez un peu la lune, cette lune que je regarde aussi ; nous voyons la même chose, quoiqu'à deux cents lieues l'une de l'autre [ID., 31]
Considérez ces grandes puissances que nous regardons de si bas [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
De quels yeux les officiers ennemis [pris à Rocroy] regardèrent-ils le jeune prince, dont la victoire avait relevé la haute contenance ! [ID., Louis de Bourbon.]
Lors même qu'ils souhaitent l'immortalité, ils voudraient arrêter la mort qui les y conduit ; et, s'approchant du ciel où ils aspirent, ils regardent encore, presque sans y penser, la terre qu'ils quittent [FLÉCH., Duch. de Montaus.]
L'objet croît toujours à mesure qu'il est regardé de plus près [FONTEN., Delisle.]
Jusqu'à présent on vous a vue dans le lieu où vous avez été ; mais personne ne vous a encore regardée, hormis moi [ID., Lett. gal. II, 10]
Les passants ne regardent les chiens que quand ils aboient, et on veut être regardé ; tout est jalousie de métier dans ce monde [VOLT., Dial. 21]
C'est à elle que son amant disait un soir qu'elle regardait une étoile : Ne la regardez pas tant, ma chère, je ne puis pas vous la donner [MARMONTEL, Mém. IV]
Ne me regardez pas avec cet œil terrible [C. DELAV., Une fam. au temps de Luther, 15]
Se regarder la main, le pied, etc. regarder sa propre main, son propre pied, etc.
De regarder le soleil d'un œil ferme et immobile depuis son lever jusqu'à son coucher, d'avoir les bras élevés toute leur vie, de se regarder sans cesse le bout du nez [DIDER., Opin. des anc philos. (brachmanes).]
Regarder quelqu'un aux mains, au visage, etc. regarder les mains, le visage de quelqu'un. Il le regarda aux mains, et vit qu'elles étaient calleuses.
Sans oser de longtemps regarder au visage Celui qu'elles [les grenouilles] croyaient être un géant nouveau [LA FONT., Fabl. III, 4]
Vous n'avez qu'à regarder la porte, se dit à quelqu'un qu'on chasse ou qu'on menace de chasser. Il n'oserait le regarder en face, le regarder entre deux yeux, se dit d'un homme qui en craint un autre. Regarder quelqu'un sous le nez, aller le regarder de très près pour le reconnaître ou le braver. Je ne veux pas seulement le regarder, se dit de quelqu'un qu'on méprise, qu'on ne veut pas voir.
Regarder de haut en bas, diriger, étant sur un lieu élevé, l'œil en bas.
Vous nous regardez du haut en bas de votre château [Mme DE COULANGES, lett. à Mme de Sévigné, p. 74, dans POUGENS]
Fig. Regarder de haut en bas, regarder d'un œil d'orgueil et de dédain.
Les femmes qui... regardent un chacun du haut en bas [MOL., Impr. 1]
Fig. Regarder quelqu'un de travers, de côté, de mauvais œil, lui témoigner du mépris, de la malveillance. Regarder en dessous, regarder d'un air mécontent et dissimulé. Regarder du coin de l'œil, regarder avec une convoitise mal dissimulée. Regarder quelqu'un favorablement, de bon œil, lui marquer de la bienveillance.
Cyrus.... Regarda notre peuple avec des yeux de paix [RAC., Esth. II, 4]
Regarder quelqu'un en pitié, le regarder avec un sentiment de compassion, et aussi de dédain.
Il regarde en pitié tout ce que chacun dit [MOL., Mis. II, 5]
Dieu l'a regardé en pitié, l'a regardé avec des yeux de miséricorde, se dit d'un homme dans l'affliction à qui le ciel accorde quelque chose d'heureux.
Dieu regarde en pitié son peuple malheureux [RAC., Esth. III, 4]
On dit dans un sens opposé : regarder en colère.
Dieu regarde en colère les juges injustes [BOSSUET, Politique, VIII, I, 1]
Se faire regarder, se donner en spectacle.
Toujours au plus grand nombre on doit s'accommoder ; Et jamais il ne faut se faire regarder [MOL., Éc. des mar. I, 1]
Être regardé, attirer les regards publics.
Des lieux obscurs où les mauvais exemples, n'étant pas si regardés, ne sont pas si dangereux [BALZ., De la cour, 6e disc.]
Dieu l'avait élevée sur le trône, afin qu'elle honorât sa religion ; unie au plus grand roi du monde, afin que sa vertu fût plus regardée [FLÉCH., Mar.-Thér.]
Discerner dans une chose ce qui mérite d'être noté.
Je crois qu'il faut plus de temps pour apprendre à regarder un tableau, qu'à sentir un morceau de poésie [DIDER., Pensées sur la peinture.]
Fig. Examiner, considérer.
Quand je regarde Auguste au milieu de sa gloire [CORN., Cinna, I, 1]
Une pensée frivole, et sans regarder les conséquences, me fit regretter... [SÉV., 5 janv. 1689]
Quand je regarde des années si pleines et si bien marquées par les bonnes œuvres [BOSSUET, le Tellier.]
Tout est vain dans l'homme si nous regardons le cours de sa vie mortelle [ID., Duch. d'Orléans.]
Dans des fautes si glorieusement réparées.... il ne faut plus regarder que l'humble reconnaissance du prince qui s'en repentit, et la clémence du grand roi qui les oublia [ID., Louis de Bourbon.]
Souvenez-vous de ces cabinets [chez Mme de Rambouillet] qu'on regarde encore avec tant de vénération, où l'esprit se purifiait.... [FLÉCH., Duch. de Mont.]
Lorsque ce prince fut parti, que Mme de Clèves demeura seule, qu'elle regarda ce qu'elle venait de faire, elle en fut si épouvantée, qu'à peine put-elle s'imaginer que ce fût une vérité [LA FAY., Princ. de Clèv. Œuv. t. II, p. 165, dans POUGENS]
Ne me regardez point vaincu, persécuté ; Revoyez-moi vainqueur et partout redouté [RAC., Mithr. IV, 4]
Je regarde les femmes avec indifférence, et je leur rends bien tous leurs mépris et les tourments qu'elles m'ont fait souffrir [MONTESQ., Lett. pers. 9]
Avoir en vue.
Chacun de vous, dans l'avis qu'il me donne, Regarde seulement l'État et ma personne [CORN., Cinna, II, 1]
Un véritable roi n'est ni mari ni père ; Il regarde son trône et rien de plus... [ID., Nicom. IV, 3]
Je ne comprends pas qu'on puisse avoir un moment de repos en ce monde, si l'on ne regarde Dieu et sa volonté [SÉV., 6 janv. 1689]
Il fallait se retirer des affaires, ou n'y regarder que le bien public [BOSSUET, Hist. III, 5]
Elle confesse humblement que.... de ce jour seulement elle commence à connaître Dieu, n'appelant pas le connaître que de regarder encore tant soit peu le monde [ID., Duch. d'Orl.]
Ô vous qui ne regardez le ciel qu'après que le monde a cessé de vous regarder, et qui ne donnez au soin de votre salut que ces vieux jours qui.... [FLÉCH., Mme d'Aiguillon.]
Regarder comme, tenir pour, réputer.
Il faudrait avoir une raison bien épurée pour regarder comme un autre homme le Grand Seigneur, environné, dans son superbe sérail, de quarante mille janissaires [PASC., Pens. III, 3, éd. HAVET.]
Nous regardons les mœurs de ce peuple [de la Bétique] comme une belle fable, et il doit regarder les nôtres comme un songe monstrueux [FÉN., Tél. VIII]
Il paraît par une harangue de Démosthène, qu'on ne la regardait point [Artémise] à Athènes comme une veuve désolée qui négligeât les affaires de son royaume [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 507]
Il [Lycurgue] regardait l'éducation des enfants comme la plus grande et la plus importante affaire d'un législateur [ID., ib. t. II, p. 522]
L'avenir sur mon front n'excite aucun nuage, Et, bien loin de craindre la mort, Tant de fois battu par l'orage, Je la regarde comme un port Où je n'essuierai plus tempête ni naufrage [CHAUL., Rép. à l'abbé Courtin.]
Il y avait alors [sous Théodose] dans Alexandrie une fille nommée Hypatie, qu'on regardait comme un prodige de la nature [VOLT., Pol. et lég. Paix perpét. 23]
J'ai toujours regardé l'athéisme comme le plus grand égarement de la raison [ID., Lett. Mme de St-Julien, 15 déc. 1766]
Les biens étaient en commun [chez les pythagoriciens] ; et, si quelqu'un d'eux voulait se retirer, on lui rendait ce qu'il avait apporté, ou même au delà ; mais on le regardait comme mort [CONDIL., Hist. anc. III, 15]
Il regardera l'univers comme sa patrie, et tous les hommes comme ses frères [DIDER., Opin. des anc. philos. (pythagorisme).]
Corneille a supprimé comme dans une construction qui n'est pas à louer :
Et je l'ai regardée, après votre alliance, Bien moins Persane de naissance Que Grecque par adoption [CORN., Agés. III, 3]
Regarder pour, même sens.
Malgré les tristes assurances que vous m'avez données que vous ne me regardiez plus pour votre fils, [J. J. ROUSS., 1re lettre de sa correspond. à son père, 1732]
Regarder en, même sens.
Et je puis, sans rougir, faire un aveu si doux à celui que déjà je regarde en époux [MOL., Éc. des mar. II, 14]
Je la regarde en femme, aux termes qu'elle en est [ID., Éc. des femmes, II, 1]
tre tourné vers. L'aiguille aimantée regarde toujours le nord.
Les pas empreints sur la poussière Par ceux qui s'en vont faire au malade leur cour, Tous, sans exception, regardent sa tanière ; Pas un ne marque de retour [LA FONT., Fabl. VI, 14]
Les royaumes de Danemark et de Norwége appartiennent au même maître ; ils regardent, au levant, le royaume de Suède ; au couchant, l'Angleterre [REGNARD, Voy. de Danemark.]
La face de la lune qui nous regarde [BUFF., Théor. terr. part. hyp. Œuv. t. IX, p. 108]
Il se dit aussi du point du ciel qui est en face d'un lieu.
Qu'Ismaël en sa garde Prenne tout le côté que l'orient regarde [RAC., Ath. V, 5]
Avoir rapport à, intéresser.
Le sort d'Héraclius tout entier me regarde [CORN., Héracl. V, 1]
Mes amis, dit le solitaire, Les choses d'ici-bas ne me regardent plus [LA FONT., Fabl. VII, 3]
Les maximes qui regardent les gentilshommes [PASC., Prov. VI]
L'outrage me regarde ; et, quoi qu'on entreprenne, Je réponds d'une vie où j'attache la mienne [RAC., Iphig. III, 6]
L'espérance, seul adoucissement des peines des hommes, n'est plus un bien qui me regarde [FÉN., Tél. XX]
Pourquoi vous mêler de ce qui ne vous regarde pas ? [PICARD, Provinc. à Paris, I, 14]
Cette succession, cette charge le regarde, locution vieillie qui signifie : elle doit lui venir, ou il y peut prétendre.
Tu sais que tout son bien ne regarde que moi [CORN., Veuve, II, 6]
Il [Absalon] était le fils aîné du roi ; le trône le regardait [BOSSUET, Politique, IX, III, 5]
V. n. Faire attention, prendre garde, avoir soin de.
Nous n'en viendrons pas là ; regarde seulement à le payer d'estime et de remercîment [CORN., Mél. II, 4]
Vous devriez un peu mieux regarder aux choses que vous dites [MOL., Bourg. gent. IV, 2]
Il faut toujours regarder à l'intention, et régler par là notre reconnaissance [SÉV., 7 août 1675]
Il faut que M. Griffard consente au mariage, ou que le diable l'emporte ; car j'y ai regardé [DANCOURT, Foire Bezons, sc. 13]
Il ne regarde pas au peu que vous lui offrez, et il vous donne plus qu'il ne reçoit de vous [MASS., Prof. relig. 4]
Vous regardez à de fausses convenances qui ne vous vont point [J. J. ROUSS., Hél. II, 27]
Ne pas regarder à la dépense, faire ce qu'il convient de faire, sans être arrêté par la considération d'argent.
Dans un jour de plaisir et de magnificence, On ne regarde pas, mon frère, à la dépense [BARON, École des pères, V, 8]
Familièrement. Y regarder à deux fois, prendre garde à ce qu'on va faire. Il ne faut pas y regarder après lui, il ne faut pas regarder après lui, c'est un homme exact, probe, etc. à qui l'on peut s'en rapporter. Par plaisanterie.
Vous me baillez un louis d'or de plus ; mais je ne regarde pas après vous [DANCOURT, Prix de l'arqueb. sc. 17]
Regarder que, faire attention que.
Je regarde que votre santé n'est point affermie, et je sais combien de vies tiennent à la vôtre [VAUGEL., Q. C. 419]
Toi, rends grâces à Rome, et sans cesse regarde Que, comme son pouvoir est la source du tien, En perdant son appui tu ne seras plus rien [CORN., Nicom. IV, 4]
Ceux-ci [les révolutionnaires anglais] occupés du premier objet qui les avait transportés, allaient toujours, sans regarder qu'ils allaient à la servitude [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Être d'avis que.
Sa clémence fut insultante ; on regarda qu'il ne pardonnait pas, mais qu'il dédaignait de punir [MONTESQ., Rom. 11]
10° Porter la vue sur. Regarder de côté. Regarder devant soi.
Ne va pas regarder à tout le monde aux yeux ; Je te fais maintenant un discours sérieux [MOL., le Dép. V, 9]
Aussitôt qu'il m'aperçut, il vint à moi, et me dit en regardant dans un livre qu'il tenait à la main.... [PASC., Prov. IX]
Personne, comme lui, n'a le talent de regarder et de ne rien voir [DIDER., Père de famille, V, 7]
Nos yeux voient nécessairement tout ce qui fait impression sur nous ; mais, parce qu'il ne suffit pas de voir pour se faire des idées, je dirai qu'ils ont besoin d'apprendre à regarder [CONDIL., Traité des sensat. III, 3]
Le commun des hommes regarde sans voir ; l'homme de génie voit si rapidement, que c'est presque sans regarder [MARMONTEL, Œuv. t. VIII, p. 5]
Regarder à ses pieds, regarder où l'on met le pied en marchant. S'enfuir sans regarder derrière soi, s'enfuir en toute hâte.
Allons, mon maître, suivons le conseil de la vieille, partons et courons sans regarder derrière nous [VOLT., Cand. 14]
Il regarde de près, il est myope. Fig. Regarder de près, être exact, faire attention même aux plus petites choses.
Toutefois, en y regardant un peu de près, je reconnais que cela ne peut être [DESC., Médit. III, 19]
Oh ! j'y regarderai d'aussi près que vous [LEGRAND, le Philanthr. sc. 4]
Il n'y regarde pas de si près, il ne fait pas les choses avec beaucoup d'attention ni d'exactitude. C'est un homme avec qui il ne faut pas regarder de si près, c'est un homme sujet à caution et pour qui il faut avoir de l'indulgence. On n'y regarde pas de si près, il est des choses sur lesquelles il faut passer.
Y doit-on regarder de si près entre amis ? [TH. CORN., Comt. d'Orgueil, I, 1]
On n'y regarde pas de si près avec un contrôleur général des finances [MAINTENON, Lett. à M. d'Aubigné, 4 sept. 1677]
Terme de manége. Regarder dans la volte, se dit du cheval, lorsque, en faisant des voltes des deux pistes, il a la tête tournée du côté où il va ; ou lorsque aux voltes d'une piste il a la tête tournée vers le centre de la volte.
11° Être tourné vers.
La porte [le portail] qui regardait vers l'orient avait trois chambres d'un côté et trois chambres d'un autre [SACI, Bible, Ezéchiel, XL, 10]
Elles l'ont vu [le roi] de dessus le balcon, sur lequel tout son appartement regarde [PELLISSON, Lett. hist. t. I, p. 382]
Votre fille.... est montée vite dans sa chambre, et, pleine de désespoir, a ouvert la fenêtre qui regarde sur la rivière [MOL., Am. méd. I, 6]
Terme de marine. Une poulie, un clan sont dits regarder de l'avant, de l'arrière, etc. lorsqu'ils sont placés de manière que le filin, lorsqu'il en sort, se dirige vers l'avant, vers l'arrière, etc.
12° Se regarder, v. réfl. Porter la vue sur soi-même.
Il se faut bien regarder, reprit la cadette ; comment ferait-on autrement pour s'ajuster comme il faut ? [LA FONT., Pysché, II, p. 135]
13° Porter la vue l'un sur l'autre.
L'on se donne à Paris, sans se parler, comme un rendez-vous public, mais fort exact, tous les soirs, au Cours et aux Tuileries, pour se regarder au visage et se désapprouver les uns les autres [LA BRUY., VII]
Les deux citoyens [à qui Socrate expliquait le jour et la nuit sans les chevaux du soleil et de la lune] se regardèrent et ne répondirent rien [VOLT., Dict. phil. Socrate.]
Fig.
Ils se regardaient d'un œil jaloux, et semblaient nés pour se disputer l'empire du monde [BOSSUET, Hist. I, 8]
Les deux armées ont été longtemps à se regarder avant que de combattre, elles ont été longtemps en présence sans en venir aux mains.
14° Fig. S'examiner soi-même.
Regardez-vous tandis que votre juge [Dieu] vous regarde ; voyez dans votre âme ce qu'il y voit, ce nombre innombrable de péchés... [BOSSUET, Réfl. sur l'état des pécheurs]
Je ne puis sans horreur me regarder moi-même [RAC., Phèdre, II, 6]
15° Fig. Se regarder comme, se considérer comme.
Lors même qu'il commande aux troupes, il se regarde comme un simple soldat de Jésus-Christ [FLÉCH., Turenne.]
Ne vous regardez plus comme un homme ordinaire [VOLT., Sémir. IV, 2]
Je puis bien dire que je ne commençai de vivre que quand je me regardai comme un homme mort [J. J. ROUSS., Conf. VI]
Je me regardai dans sa maison comme dans ma famille [GENLIS, Théât. d'éduc. March. de modes, sc. 9]
On a supprimé quelquefois comme.
Je me regarde moi-même vengé par l'arrêt qui prononce leur innocence [CHATEAUBR., Œuv. t. XXVIII, p. 181, édit. FURNE, gr. in-8°.]
Être considéré comme.
L'embarras devint grand : notre affaire se regardait comme déplorée [SAINT-SIMON, 18, 215]
16° En parlant des choses, se faire face.
Il [le phoque] a sur le dos deux croissants noirs, dont les pointes se regardent [BUFF., Quadrup. t. XI, p. 164]
Nos deux coteaux se regardaient [MARMONTEL, Mém. X]
Une communication si naturelle entre des côtes qui se regardent [RAYNAL, Hist. phil. XI, 9]
Des plafonds d'un seul bloc couvrant de vastes salles, Où, sans lever jamais leurs têtes colossales, Veillaient, assis en cercle et se regardant tous, Des dieux d'airain posant leurs mains sur leurs genoux [V. HUGO, Orientales, I]
Terme d'astrologie. Se regarder, se dit de la situation des astres à l'égard les uns des autres. Mars et Vénus se regardent par un trigone, par un quadrat.

PROVERBES

  • Un chien regarde bien un évêque, voy. CHIEN.
  • Il faut plutôt regarder à ses mains qu'à ses pieds, se dit pour taxer un homme d'être fripon.

REMARQUE

  • Quand regardé signifie concerné, on ne peut pas l'employer passivement, et dire : je suis regardé par cela, pour équivalent de : cela me regarde ; mais, dans les temps composés de l'actif, il suit la règle de tous les participes passés, en s'accordant avec le régime direct qui le précède. Oui, mesdames, ce placement vous aurait regardées. Ces ventes, messieurs, vous auraient regardés.

SYNONYME

  • REGARDER, CONCERNER. Concerner marque que la chose nous affecte plus que quand on se sert de regarder.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Quant l'ot [ouit] li reis, fierement le regarde [, Ch. de Rol. LVII]
    Rollans reguardet es monz et es lariz. [, ib. CXXXVIII]
    Rolanz reguarde Olivier al visage [, ib. CXLV]
  • XIIe s.
    Las ! pourquoi l'ai de mes ieuz regardée, La fausse rien qui douce amie a nom ? [, Couci, VI]
    Reguarde en mei, sire Deus, e merci aies de mei [, Liber psalm. p. 123]
    Atant se regarda li dux Miles arrier [, Sax. X]
    [Il] Ne sera tant hardiz que des ieux [il] nous regart [, ib. XXIX]
    Et quant il se departent, [que] jà nus [nul] ne s'en regart [inquiète] [, ib. XI]
    Al bon prince devreies Constentin reguarder ; Quant um out fait les clers devant li amener E um les acusa, tuz les laissa ester [, Th. le mart. 73]
  • XIIIe s.
    Por regarder quel fame li porront aviser [, Berte, 110]
    Qui bien la regardast à droit et à loisir, Bien deïst que plus belle ne peüst-on choisir [voir] [, ib. LXIII]
    Li message vindrent au moustier, où il furent moult regardé de maintes gens qui onques mais ne les avoient veus [VILLEH., XVI]
    Or dit l'en que la constitucions ne regarde pas le tans qui est passez, mes regarde le tans qui est à venir [, Liv. de just. 10]
    Il fut regardé qu'il ne convenoit pas tel cas metre el jugement des homes le conte.... [BEAUMANOIR, XXX, 20]
    Sire, vos freres et les riches hommes qui ci sont, ont regardé à vostre estat, et ont veu que vous n'avez pooir de demourer en cest païs [JOINV., 254]
  • XIVe s.
    Cil qui est regardé du basilique sans atouchement corporel, est tué par l'air que il atrait [H. DE MONDEVILLE, f° 88, verso.]
    Que l'en devroit attendre à resgarder la fin, comme disoit Solon [ORESME, Eth. 22]
  • XVe s.
    Tout bien regardé, nostre seulle esperance doit estre en Dieu [COMM, I]
    Atant le fist le seigneur du chastel coucher en une chambre, et sa plaie fist regarder, qu'il avoit dangereuse et travaillée [, Perceforest, t. VI, f° 77]
  • XVIe s.
    Il seroit bien marry de donner un sol pour un carclus ; aussi y regarde il de bien près [, Caquets de l'accouchée, p. 91]
    En la chambre de la dame y avoit une fenestre qui n'estoit guere haute et regardoit dedans un petit jardin [MARG., Nouv. LIII]
    Les loix qui regardent les trespassez [MONT., I, 12]
    Voyant mettre le feu à une piece qui le regardoit [ID., I, 50]
    Vous ne leur feriez pas seulement regarder en face les ennemis [ID., I, 64]
    L'invention des parfums aux eglises regarde à cela, de nous resjouir, esveiller et purifier le sens [ID., I, 393]
    Toutes les pieces de l'univers me regardent ; la terre me sert à.... [ID., II, 274]
    Ne regardez pas à cette voix piteuse [d'une femme dont le mari vient de mourir], regardez ce teinct [ID., III, 178]
    De ces deux sortes d'histoires, l'une regarde plus les choses, l'autre les personnes [AMYOT, Préf. XX, 47]
    L'image de Mercure, qui est au costé de ce temple regardant vers le soleil levant [ID., Thésée, 14]
    Non moins regardé, prisé et estimé de tout le monde pour estre honeste et bien appris, que pour estre beau filz [ID., Marcel. 2]
    Il ne vouloit point de tresorier qui regardast de si près à sa despense [ID., Cat. 7]
    Lucullus luy respondit qu'il feroit regarder s'il en avoit [des tuniques], et qu'il les luy presteroit [ID., Lucul. 79]
    Le roi de Pologne et la reine mere (qui avoient eu l'eslection desagreable) regardoient l'evesque de Valence de costé [D'AUB., Hist. II, 105]
    .... Et soit que j'aille ou que je tarde, Tousjours après moy je regarde Si je verray venir la mort [RONS., 493]
    De serviteur qui se regarde, donne toy soigneusement garde [COTGRAVE, ]
    Quand d'autruy parler tu voudras, regarde toy, et tu te tairas [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et l'anc. verbe esgarder, faire attention à (voy. ÉGARD) ; Berry, argarder, argader ; bourguig. regadai ; provenç. regardar, reguardar ; ital. riguardare.

regarder

REGARDER. v. tr. Jeter la vue sur quelque chose, porter ses regards sur quelque chose. Regarder le ciel. Regarder la campagne. Regarder fixement, attentivement. Regarder de côté. Regarder de tous côtés. Regarder devant soi, autour de soi, derrière soi. Regarder par la fenêtre. Regardez dans vos papiers, regardez dans vos livres si cela n'y est pas. Regardez à la pendule quelle heure il est. Que regardez- vous là? Regarder à la dérobée. Regarder froidement. Regarder quelqu'un en face. Regarder par le trou de la serrure. Se regarder l'un l'autre. Ils se sont regardés sans se rien dire. Cette femme passe les jours entiers à se regarder dans son miroir ou simplement à se regarder.

Regarder quelqu'un en face, entre les yeux, Fixer sur quelqu'un dont on se méfie des regards auxquels il ne puisse se dérober.

Regarder de près, Avoir la vue basse. Regarder quelqu'un en dessous, Le regarder avec méfiance et hypocrisie.

Regarder du coin de l'oeil, Regarder à la dérobée.

Fam., Regarder quelqu'un sous le nez, Le regarder en face de très près, avec affectation et insolence. Il prétendit qu'on l'avait regardé sous le nez et s'en offensa.

Regarder quelqu'un de haut en bas, de travers, de côté, d'un mauvais oeil, Le regarder avec mépris, avec dédain, lui témoigner du mépris.

Regarder quelqu'un favorablement, le regarder d'un bon oeil, etc., Témoigner à quelqu'un qu'on a de la bienveillance pour lui.

Regarder quelqu'un en pitié, Le regarder avec des sentiments de compassion. Il signifie aussi Regarder avec mépris, avec dédain. Dieu l'a regardé en pitié, l'a regardé avec des yeux de miséricorde se dit en parlant d'un Homme qui était dans l'affliction et à qui il est arrivé quelque chose d'heureux.

Se regarder en chiens de faïence se dit familièrement de Deux personnes qui, placées l'une près de l'autre, affectent de ne pas s'adresser la parole.

Fig. et fam., Vous ne m'avez pas regardé se dit par manière de menace ou de défi.

Fig. et fam., Il ne s'est pas regardé se dit d'un Homme qui juge autrui plus sévèrement qu'il ne se juge lui-même. Il lui a reproché sa vanité, il ne s'était pas regardé.

Je ne veux pas seulement le regarder se dit en parlant de Quelqu'un qu'on méprise et qu'on ne veut pas voir.

Se faire regarder, Se donner en spectacle. Un homme d'esprit évite de se faire regarder.

Prov. et pop., Un chien regarde bien un évêque, On ne doit pas s'offenser trop facilement des libertés que prend un inférieur.

REGARDER se dit aussi des Choses et signifie, au figuré, Être vis-à-vis, être tourné vers. Cette maison regarde l'orient. Le côté du palais qui regarde la rivière. L'aiguille aimantée regarde toujours le nord. Le côté que l'orient regarde. Ces deux maisons se regardent.

Cette maison, cette fenêtre, cette galerie regarde sur la rivière, sur le jardin, etc., De cette maison, de cette fenêtre, de cette galerie, on voit la rivière, le jardin, etc.

REGARDER signifie, au figuré, Considérer, examiner avec attention. Il faut regarder la personne, le mérite de la personne. Regardez bien la qualité de cette étoffe. Regardez ce que vous refusez. Vous vous plaignez de votre sort, regardez ce que vous avez fait pour le mériter. En cela il n'a regardé que l'intérêt général. Tout bien regardé et considéré, vous trouverez que...

Employé avec Comme, il signifie Estimer, juger, réputer. On le regarde dans le monde comme un homme de bien. Cette ville est regardée comme imprenable. Il regarde cette entreprise comme une bonne affaire. Cette belle action fut regardée comme une trahison. Il se regarde comme réservé à de hautes destinées.

REGARDER signifie encore Concerner. Tout ce qui vous regarde. Faites tout ce qu'il vous plaira, cela ne me regarde point. C'est vous que cela regarde. Pour ce qui regarde cette affaire. Cette question regarde la médecine. Ce soin vous regarde.

REGARDER s'emploie aussi intransitivement avec la préposition à et signifie Prendre garde, faire attention à quelque chose. Regardez bien à ce que vous allez dire, regardez-y bien. Avant que de vous engager, regardez bien à ce que vous avez dessein de faire. Avec lui je ne regarde point à mes intérêts. Entre amis on ne regarde point aux petites choses.

Y regarder à deux fois, Réfléchir, prendre garde à ce qu'on va faire. Avant de prendre cet engagement, il faut y regarder à deux fois.

Regarder à la dépense, Être économe.

Regarder de près, de trop près à toutes choses, Être exact, trop exact, prendre garde aux moindres choses. Cet homme regarde de près, de trop près à ses intérêts. Il n'y regarde pas de si près.

C'est un homme avec lequel il n'y faut pas regarder de si près, se dit d'un Homme sujet à faire des fautes, qui a souvent besoin d'indulgence et dont il ne faut pas examiner la conduite trop sévèrement.

regarder

Regarder, Aspicere, Cernere, Tueri, Intueri, Respicere, Videre, Capessere aliquid oculis, vel vsurpare.

Souvent regarder, Respectare.

N'oser regarder quelqu'un, Vultum alicui summittere, Budaeus ex Sueton.

N'oser regarder le soleil entre deux yeux, Conniuere ad aspectum solis, Bud.

Quand plusieurs regardent un, ou un regarde plusieurs, Conspicere.

Regarder quelqu'un en pitié, Aliquem respicere.

Dieu nous regarde quand il a pitié de nous, et nous aide, Respicit nos Deus.

Regarder par desdain, Contemnere.

Regarder fermement et attentivement, Oculis intentis contemplari, Obtueri, Obtui, Spectare, Inspectare.

Regarder souvent, ferme et fichéement, Aspectare.

Regarder fort et aguement, Lynceis oculis contemplari.

Qui regarde aguement, Animaduersor acer et diligens.

Regarder de pres et aguement, Oculis curiosis perspicere.

Regarder attentivement sans cligner les yeux, Oculos intendere, Inconniuentibus oculis aspicere.

Qui regarde fort attentivement, Conspectus.

Regarder soigneusement une chose, Contemplari.

Regarder pres et diligemment, Contueri.

Voir et regarder diligemment, Peruidere.

Regarder diligemment et entierement, Introspicere.

Regarder de pres une chose, et la considerer soigneusement, Inspicere.

Je faisoy bon guet et regardoy soigneusement, Diligenter hic eram.

Regarder de loing, Aspicere e longinquo, Prospicere.

Regarder de tous costez, de toutes parts, çà et là, Lustrare, Collustrare, Perlustrare, Obire oculis, Circunspicere, Dispicere, Circumaspicere, Circunspectare, Perspectare.

Regarder attentivement de toutes parts, Aciem acrem in omnes partes intendere.

Regardant tout entour que de quelque lieu on ne leur fist effort, Circunspectans necunde impetus in eos fieret.

Qui regarde çà et là de costé et d'autre, Circunspectator.

Regarder dedans, Inspicere, Introspicere.

Regarder dedans la court, Oculos in curiam inferre.

Regarder en haut et contremont, Suspicere.

Quand on regarde par le dessous en haut, Suspectus, huius suspectus.

Regarder souvent en haut, Suspectus.

Regarder d'en haut en bas, Suspicere ex alto, Despicere.

Regarder par terre, Despicere ad terram.

Regarder du camp en la ville, Ex castris in vrbem prospicere.

Celle qui regarde, Spectatrix.

Qui regarde les jeux ou autres semblables choses, Spectator.

Pierre qui reluit en la regardant en l'air, Suspectu refulgens lapis.

Je regardoy s'il faisoit un petit vent, ou non, Tentabam spirarent an non aurae.

¶ Regarde comme il marche, Vide vt incedit.

Regarde moy, ou regarde à moy, Me vide, Me huc aspice.

Quand on regarde si l'argent est bon, Spectatio pecuniae.

Homme qu'un chacun regarde et a en admiration, Homo conspicuus.

Un lieu dont on regarde et espie on, Conspicilium.

Il regarde l'orient, Spectat orientem.

Digne d'estre regardé, Dignus spectatu.

Execution de justice qui fut d'autant plus regardée, et où il se trouva plus de gens, Supplicium conspectius.

Bailler à regarder, Spectandum dare.

Regarder d'un costé et d'autre en son esprit, Lustrare animo, Perlustrare.

¶ Cercher et regarder le moyen de faire quelque chose, Inire viam.

Il faut bien regarder comment on l'appliquera, Refert quomodo adhibeatur.

Regarder à l'union et concorde, Concordiae consulere.

Jamais ne regarday à ce que je devoy faire, Nunquam caui quid facerem.

Il regarde où mettre l'armée en garnison pour l'hyver, Locum hybernis circumspectat, Liu. lib. 23.

Regarde deçà delà aux environs de toutes parts, Circumspecta. Liu. lib. 23. Terent. Plaut. Circumspicere, Cicero, aliisque passim.

Quand je me seray bien regardé, c. examiné et espluché qui je suis, Quum me diu multumque circumspexero, ex Cicer. in Parad.

Regarde qu'est-ce que tu feras, Vide quid agas.

Je regarde mon petit cas, Subduco ratiunculam, B.

Regarder le font d'une matiere pour la cognoistre entierement, In causam insinuare se.

Regarder combien quelque chose poise, Sua manu exigere pondus.

Regarder devant que se mettre en proces, la despense qu'il y faut faire, et le bien qui en peut venir, In inchoandis litibus calculos hinc inde ponere, B.

On n'a pas bien regardé à la consequence que cela portoit, Non satis est animaduersum quo res pertinere posset, B.

Regarder si la besongne se peut faire au temps qu'on veut, Commetiri cum tempore negotium.

Regarder à l'année qui vient, In annum prospicere.

Qui ne regarde point à ce qu'il fait, Demens.

Chiens qui regardent à qui ils abbayent, Canes circunspecti.

Regarde toy mesme, Tecum habita.

Regarde que tu, etc. Vide vt, etc.

Par y regarder, Argumento oculorum.

Apres que j'ay regardé diligemment que, etc. Postquam perspexi salua esse intus omnia.

¶ Se regarder et glorifier, Magnifice se circunspicere.

Synonymes et Contraires

regarder

verbe transitif regarder
3.  Considérer de telle manière.
4.  Être du ressort de quelqu'un.

regarder

verbe transitif indirect regarder
1.  Porter un intérêt majeur à.
2.  Être parcimonieux.
Traductions

regarder

angehen, anlangen, betreffen, ansehen, betrachten, anblicken, anschauen, zuschauen, zusehen, besichtigen, gucken, beobachten, schauenwatch, look, view, concern, regard, see, look at, stare, consider, deem, involve, pertain, beholdbekijken, betreffen, kijken, aangaan, gelden, raken, kijken naar, kijken (naar), letten (op), uitzien (op), beschouwen, bezichtigen, zien, aanzien, blikken, schouwen, toekijken, toezienהביט (הפעיל), הסתכל (התפעל), הציץ (הפעיל), התבונן (התפעל), חזה (פ'), סקר (פ'), צפה (פ'), ראה (פ'), שלח מבט, הִבִּיט, הִתְבּוֹנֵן, סָקַר, חָזָה, הֵצִיץ, רָאָה, צָפָה, הִסְתַּכֵּלaanbetref, aankyk, ag, besien, kyk, kyk naconcernir, esguardar, mirarse på, angå, betragte, sekoncerni, rigardimirar, concernir, incumbirkatsella, katsoaguardare, concernere, riguardare看る, ・・・をよく見る, じっと見る, 見るspectaredotyczyć, patrzeć, obejrzeć, popatrzeć, popatrzeć naolhar, competir, concernir, dizer respeito a, mirar, observar, olhar para, verinteresaсмотреть, глядеть, посмотреть, взглянуть на, глядяtitta, beskåda, beträffa, kika, skåda, betrakta, se påbakmak, gözetlemek, 考虑, 观看κοιτάζω, μοιάζω, παρακολουθώيُرَاقِبُ, يَنْظُرُ, يَنْظُرُ إِلَىَdívat se, pozorovat, prolétnoutgledati, prolistati고찰하다, 보다, (...을) 지켜보다iaktta, se, se påเฝ้าดู, ดูที่, มองดูđọc sơ, nhìn, theo dõi觀看 (ʀəgaʀde)
verbe transitif
1. fixer ses yeux sur qqn, qqch regarder les passants regarder la télévision
2. avoir une opinion sur qqn, qqch On me regarde comme un étranger.
3. être l'affaire de qqn Ta vie ne me regarde pas. Mêle-toi de ce qui te regarde !

regarder

[ʀ(ə)gaʀde]
vt
[+ photos, paysage, document] → to look at
Il regardait ses photos de vacances → He was looking at his holiday photos.
Tu as regardé le rapport de Martin? → Have you looked at Martin's report?
regarder qch dans le dictionnaire → to look sth up in the dictionary
[+ film, télévision, match] → to watch
Je regarde la télévision → I'm watching television.
Regarde où tu mets les pieds! → Watch where you put your feet!
(= concerner) → to concern
Ça ne nous regarde pas → It's none of our business., It doesn't concern us.
cela me regarde → it's my business, it concerns me
(= envisager) [+ situation, avenir] → to view
regarder l'avenir avec confiance → to view the future with confidence (= considérer) [+ son intérêt] → to be concerned with
regarder qn/qch comme → to regard sb/sth as
vi
(pour voir) → to look
Regarde! J'ai presque fini → Look! I've nearly finished.
regarder par la fenêtre → to look out of the window
(consulter) → to look
Regarde dans le dictionnaire → Look in the dictionary., Look it up in the dictionary.
(= prendre garde) regarder à la dépense → to be careful about how much one spends
ne pas regarder à la dépense → to spare no expense
(autres locutions) y regarder à deux fois → to think twice about
y regarder à deux fois avant de faire qch → to think twice before doing sth [ʀ(ə)gaʀde] vpr/récip
se regarder dans les yeux → to look into each other's eyes
se regarder en chiens de faïence (sans aménité et sans dire un mot) → to glare at each other