regommer

REGOMMER

(re-go-mé) v. a.
Gommer une seconde fois.
Un employé infidèle qui opérait avec beaucoup trop d'élégance la substitution de timbres oblitérés, grattés et regommés par lui avec un art infini, à des timbres de bon aloi dont il se faisait remettre le prix par le public [, Gaz. des Trib. 16 déc. 1875, p. 1209, 3e col.]