rehaussement

rehaussement

[ rəosmɑ̃] n.m.
Action de rehausser : Le rehaussement du mur d'un jardin.

rehaussement

(ʀəosmɑ̃)
nom masculin
action d'augmenter la hauteur de qqch le rehaussement d'un trottoir

REHAUSSEMENT

(re-ô-se-man) s. m.
Action de rehausser. Le rehaussement d'une muraille.
Le rehaussement des monnaies, l'augmentation nominale de leur valeur.
L'abbé Bigorre m'a envoyé l'édit et le rehaussement des monnaies ; ah ! c'est cela qui vous enrichira, supposé que vos coffres soient pleins [SÉV., 21 déc. 1689]
Fig. Action de rendre plus vif.
La mort faisait une partie essentielle des divertissements antiques ; elle était là pour contraste et pour rehaussement des plaisirs de la vie [CHATEAUBR., Génie, IV, VI, 13]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Faudra que le plancher dudit fourneau aie sur sa circonference ou bord un rehaussement d'un pouce de haut [O. DE SERRES, 358]

ÉTYMOLOGIE

  • Rehausser.

rehaussement

REHAUSSEMENT. n. m. Action de rehausser. Le rehaussement d'une muraille.

Le rehaussement des monnaies, L'augmentation de la valeur numéraire ou nominale des monnaies.

rehaûssement


REHAûSSEMENT, s. m. REHAUSSER, v. act. [Re-ôceman, re-océ: 1re e muet, 2e lon. au 1er, dout. au 2d: devant l' e muet, au est long: il rehaûsse, rehaûssera: pron. re-ôce, re-ôcera.] Rehausser, hausser davantage. Relever. "Rehausser une tapisserie, un plancher, une muraille. — Fig. Rehausser le courage, le prix d'une marchandise. "Cet heureux succès lui rehaussa le courage. "Le prix du blé est rehaussé. = Faire paraitre davantage. "Les ombres dans un tableau rehaûssent l'éclat des couleurs. "Rehausser l'éclat, le mérite d'une action.
   REHAûSSEMENT, action de rehausser, ne se dit qu'au propre. "Le rehaûssement d'une muraille, des tailles, des monaies. On ne dit point, le rehaûssement du courage, de l'éclat, du mérite, etc.

Synonymes et Contraires

rehaussement

nom masculin rehaussement
Action de surélever.
surélévation, surhaussement.