rehaut

(Mot repris de rehauts)

rehaut

[ rəo] n.m.
Action de rehausser une couleur ; retouche avec un ton clair.

REHAUT

(re-ô) s. m.
Terme de peinture. Retouche servant à faire ressortir des figures, des ornements, des moulures. Des rehauts blancs sur un fond bleu. Rehauts d'un tableau, les teintes les plus claires et les plus vives.
Les rehauts sont des effets nécessaires du reflet, ou ils sont faux [DIDER., Pensées sur la peint. Œuv. t. XV, p. 219, dans POUGENS.]
Blanc ou hachure blanche dans la gravure. Fig.
Il [Octave Feuillet] a des élégances à lui, un peu languissantes par endroit, mais que relèvent de temps à autre des rehauts de vigueur [LAVOIX, Moniteur universel, 26 août 1867, p. 1144, 1re col.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Lesquelles [armes] paroissoient aucunement faucées et abastardies en leur couleur, n'ayant pas leurs rehauts si vifs ni si eclatans [, Pelerin d'amour, t. I, p. 326, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et haut.