rejeton

rejeton

n.m.
1. Nouvelle pousse qui apparaît au pied de la tige d'une plante.
2. Fam. Descendant ; enfant : Ses rejetons lui ressemblent.

rejeton

(ʀəʒətɔ̃)
nom masculin
1. botanique nouvelle pousse au bas d'une plante les rejetons d'un arbre
2. figuré enfant Elle est venue avec ses rejetons.

REJETON

(re-je-ton) s. m.
Nouveau jet que pousse une plante. Cet arbre a beaucoup de rejetons.
Des rejetons de différentes plantes, insérés dans la tige ou dans les branches d'une autre plante, s'y incorporent, et ne forment plus avec elle qu'un même corps organique [BONNET, Contempl. nat. III, 12]
Fig.
Nous nous plaisons à la contempler [Corinne] comme une production de notre climat [Italie], de nos beaux-arts, comme un rejeton du passé, comme une prophétie de l'avenir [STAËL, Corinne, II, 2]
Terme de jardinage. Jeune pousse reproduite par une racine loin de la tige. On peut séparer le rejeton pour multiplier la plante qui l'a fourni.
Dans les manufactures de tabac, le tabac qui est fabriqué avec les feuilles que la plante pousse après avoir été coupée une première fois.
Fig. Enfant, descendant.
Je vois qu'en sagesse et en courage tu te montres un digne rejeton de la maison de Sotenville [MOL., Georg. Dand. II, 11]
Princes et princesses, nobles rejetons de tant de rois, lumières de la France [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
D'une tige coupable il [Thésée] craint un rejeton [RAC., Phèd. I, 1]
Il y a dans Rome et dans l'Italie beaucoup de familles descendues des peuples du Nord, et l'on n'en connaît aucune des anciens Romains ; le souverain pontife est souvent le rejeton d'un Lombard, d'un Goth, d'un Teuton ou d'un Cimbre [VOLT., Russie, I, 1]
Le temps où la maison de France, qui a fourni des rois au Portugal, à l'Angleterre, à Naples, vit aussi ses rejetons sur le trône de Hongrie [ID., Mœurs, 119]
Mlle de la Fayette, d'une famille illustre, était le dernier rejeton de la postérité masculine du fameux maréchal de la Fayette [GENLIS, Mlle de la Fayette, p. 14, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de rejet.

rejeton

REJETON. n. m. Nouveau jet que pousse une plante, un arbre par le pied, par le tronc ou par la tige. Voilà un beau rejeton, un rejeton bien vert. Pousser des rejetons. Les rejetons d'un peuplier, d'un lilas, d'un rosier. La canne à sucre, le bananier se multiplient par rejetons.

Il s'emploie figurément, dans le style soutenu et en poésie, pour signifier Enfant, descendant. Noble rejeton d'un héros. Rejeton dégénéré d'une illustre famille.

Il s'emploie aussi ironiquement et familièrement dans le même sens. Des parents n'ont pas à être fiers d'un pareil rejeton.

Synonymes et Contraires

rejeton

nom masculin rejeton
Familier. Garçon ou fille de quelqu'un.
Traductions

rejeton

יוצא חלציו/ירכו (ז), יוֹצֵא חֲלָצָיו/יְרֵכוֹ

rejeton

loot

rejeton

shoot, sucker

rejeton

rampollo

rejeton

[ʀ(ə)ʒ(ə)tɔ̃] nm
(= enfant, descendant) → offspring
(BOTANIQUE)offshoot