remanié, ée

REMANIÉ, ÉE

(re-ma-ni-é, ée) part. passé de remanier
Manié de nouveau. Des étoffes maniées et remaniées.
Fig. Soumis à un nouveau travail.
On peut croire que le basalte remanié par le feu formera de la pierre ponce noire ou noirâtre [BUFF., Min. t. VIII, p. 142]
On ne sait par quelle fatalité ce sujet [Cléopatre], si favorable en apparence aux mouvements dramatiques, remanié par une foule d'auteurs, n'a pu fournir encore une tragédie dont la fortune ait été durable [D'ALEMB., Éloges, la Chap.]