remarié, ée

REMARIÉ, ÉE

(re-ma-ri-é, ée) part. passé de remarier
Le baron de Vordac est un vieillard spirituel et misanthrope, remarié en troisièmes noces, il y a cinq ans, à une jeune personne de vingt-deux ans [GENLIS, Mères riv. t. I, p. 4, dans POUGENS]
Et.... sans l'attachement, monsieur, que j'ai pour vous, à coup sûr, je serais déjà remariée [COLLIN D'HARLEV., Vieux célib. III, 4]
Fig.
Vous avez raison de dire que je suis remariée en Provence ; j'en ferai un de mes pays, pourvu que vous n'effaciez pas celui-ci du nombre des vôtres [SÉV., 182]