rembarquement

rembarquement

n.m.
Action de rembarquer ou de se rembarquer débarquement
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

REMBARQUEMENT

(ran-bar-ke-man) s. m.
Action de rembarquer. Action de se rembarquer.

ÉTYMOLOGIE

  • Rembarquer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rembarquement

REMBARQUEMENT. n. m. Action de rembarquer, de se rembarquer, Le rembarquement des marchandises. On n'a aucune nouvelle de lui depuis son rembarquement.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

rembarquement


REMBARQUEMENT, s. m. REMBARQUER, v. act. [Ranbarkeman, ké: 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Ils expriment l'action d'embarquer de nouveau. "Rembarquer des troupes, des marchandises. "Se rembarquer. "Le rembarquement des troupes n'a pu se faire assez promptement pour exécuter le dessein qu'on avait formé. "Je n'ai point eu de nouvelles de mon frère, depuis son rembarquement. = Se rembarquer se dit au figuré, mais seulement dans le st. famil. ou tout au plus dans le médiocre. S'engager de nouveau. "Il s'est rembarqué dans cette afaire, avec ces gens-là. Se rembarquer au jeu.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788