rembourré, ée

REMBOURRÉ, ÉE

(ran-bou-ré, rée) part. passé de rembourrer
Dans un grand berceau bien rembourré, où il [l'enfant] puisse se mouvoir à l'aise et sans danger [J. J. ROUSS., Ém. I]
Fig. et familièrement. Un siége, un matelas rembourré avec des noyaux de pêche, un siége, un matelas très dur. Par extension et par plaisanterie.
Pour lit, du foin ressuant et tout mouillé, hors un seul matelas rembourré de puces, dont, comme étant le Sancho de la troupe, j'ai été pompeusement gratifié [J. J. ROUSS., Corresp. du Peyrou, t. III, p. 354, dans POUGENS]