remercîment ou remerciement

REMERCÎMENT ou REMERCIEMENT

(re-mèrsi-man) s. m.
Action de grâces, discours par lequel on remercie.
Pour tous remercîments il faut que je te chasse [CORN., Cid, IV, 4]
Il peut aller, s'il veut, dessus son monument, Recevoir ses devoirs et son remercîment [ID., Pomp. I, 3]
Je commencerai ce discours en faisant au Dieu vivant des remerciements solennels, de ce que la vie de celui dont je dois prononcer l'éloge.... [BOSSUET, Bourgoing.]
Notre style [des satiriques] languit dans un remercîment [BOILEAU, Épître VIII]
Je conçois vos bontés par ses remercîments [RAC., Brit. III, 8]
J'ai un petit ermitage auprès de Ferney que je vous céderais de tout mon cœur et qui ne vous coûterait rien, pas même de remercîments, car cela n'en mérite pas [VOLT., Lett. Bertrand, 31 oct. 1766]
Le premier discours de remercîment prononcé par un académicien à sa réception, est celui de Patru, qui entra en la compagnie en 1640 ; elle fut si satisfaite de ce discours, qu'elle fit désormais une loi à tout nouvel académicien d'en prononcer un semblable [D'ALEMB., Éloges, Crébillon, note 12]
Remerciement à....
Il faut que vous vous contentiez, quant à présent, de mon remerciement très humble à l'attention dont vous m'avez honoré [J. J. ROUSS., Lett. à M. 6 sept. 1760]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le peuple se prit à batre des mains, par une maniere de remerciement [AMYOT, Alc. 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Remercier.