remercier

(Mot repris de remerciera)
Recherches associées à remerciera: remercier

remercier

v.t.
1. Exprimer sa gratitude à qqn pour qqch : Je te remercie de ton aide je te dis merci
2. Congédier : Il a remercié son assistante licencier, renvoyer

remercier


Participe passé: remercié
Gérondif: remerciant

Indicatif présent
je remercie
tu remercies
il/elle remercie
nous remercions
vous remerciez
ils/elles remercient
Passé simple
je remerciai
tu remercias
il/elle remercia
nous remerciâmes
vous remerciâtes
ils/elles remercièrent
Imparfait
je remerciais
tu remerciais
il/elle remerciait
nous remerciions
vous remerciiez
ils/elles remerciaient
Futur
je remercierai
tu remercieras
il/elle remerciera
nous remercierons
vous remercierez
ils/elles remercieront
Conditionnel présent
je remercierais
tu remercierais
il/elle remercierait
nous remercierions
vous remercieriez
ils/elles remercieraient
Subjonctif imparfait
je remerciasse
tu remerciasses
il/elle remerciât
nous remerciassions
vous remerciassiez
ils/elles remerciassent
Subjonctif présent
je remercie
tu remercies
il/elle remercie
nous remerciions
vous remerciiez
ils/elles remercient
Impératif
remercie (tu)
remercions (nous)
remerciez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais remercié
tu avais remercié
il/elle avait remercié
nous avions remercié
vous aviez remercié
ils/elles avaient remercié
Futur antérieur
j'aurai remercié
tu auras remercié
il/elle aura remercié
nous aurons remercié
vous aurez remercié
ils/elles auront remercié
Passé composé
j'ai remercié
tu as remercié
il/elle a remercié
nous avons remercié
vous avez remercié
ils/elles ont remercié
Conditionnel passé
j'aurais remercié
tu aurais remercié
il/elle aurait remercié
nous aurions remercié
vous auriez remercié
ils/elles auraient remercié
Passé antérieur
j'eus remercié
tu eus remercié
il/elle eut remercié
nous eûmes remercié
vous eûtes remercié
ils/elles eurent remercié
Subjonctif passé
j'aie remercié
tu aies remercié
il/elle ait remercié
nous ayons remercié
vous ayez remercié
ils/elles aient remercié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse remercié
tu eusses remercié
il/elle eût remercié
nous eussions remercié
vous eussiez remercié
ils/elles eussent remercié

REMERCIER

(re-mèr-si-é) , je remerciais, nous remerciions, vous remerciiez ; que je remercie, que nous remerciions, que vous remerciiez v. a.
Rendre grâce.
De quoi remercier qui ne me donne rien ? [CORN., Poly. III, 3]
On ne remercie point d'être passionnément aimée ; votre cœur vous apprendra d'autres sortes de reconnaissances [SÉV., 344]
Ô mort.... tu me sépareras de ce corps mortel ; ô mort, je t'en remercie, j'ai travaillé toute ma vie à m'en détacher [BOSSUET, Bourgoing.]
Venez remercier un père qui vous aime [RAC., Iphig. IV, 4]
Si un chef n'a eu que le bonheur de faire égorger deux ou trois mille hommes, il n'en remercie pas Dieu [VOLT., Dict. phil. Guerre.]
Ce courtisan [à Rome] à qui l'on demandait comment il était parvenu à une si longue vieillesse, et qui répondit : En recevant des outrages, et en en remerciant [DIDEROT, Cl. et Nér. II, 48]
Familièrement. Il peut bien remercier Dieu que son maître n'ait pas été là, il est heureux pour lui que son maître n'y ait pas été. Fig. Remercier une chose, attribuer à une chose quelque effet.
Il peut remercier l'avantage qu'il a de vous appartenir [MOL., G. Dand, I, 5]
Familièrement. Un je vous remercie, un remerciement.
Afin qu'en ta vieillesse un livre en maroquin Aille offrir ton travail à quelque heureux faquin Qui, pour digne loyer de la Bible éclaircie, Te paye en l'acceptant d'un je vous remercie [BOILEAU, Sat. VIII]
Familièrement. En vous remerciant, c'est-à-dire je vous remercie.
Monsieur le commissaire, en vous remerciant ; Vous et vos grippechairs vous pouvez disparaître [BOURSAULT, Mots à la mode, sc. 15]
Ironiquement. Il se dit pour se venger de quelque insulte.
Oui, je suis donc un sot, un voleur, à son compte ! Un sergent s'est chargé de la remercier [RAC., Plaid. II, 3]
Refuser honnêtement. Il nous a remerciés de nos offres de service.
Si le roi m'en disait autant, je le remercierais de son amitié [VOLT., Comment. sur Corn. Cinna, V, 1]
Ironiquement. Je vous remercie de vos conseils, se dit pour exprimer qu'on n'est pas disposé à les suivre. On dit aussi, à propos d'un mauvais service, d'une chose désagréable : Je vous remercie de vos confitures.
Fig. Congédier, destituer honnêtement. On a remercié deux surnuméraires.
En remerciant ses médecins : Voilà, dit-il, maintenant mes vrais médecins, et il montrait les ecclésiastiques dont il écoutait les avis [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
M. de Beauvillier me parla de Torcy comme d'un homme qu'il était absolument nécessaire de remercier [SAINT-SIMON, 305, 228]
Et moi, serai-je donc seule disgraciée ? Sans espoir de retour suis-je remerciée ? [FAGAN, Rendez-vous, sc. 16]
Se remercier, v. réfl. Se féliciter.
Monsieur se remercia beaucoup de ce qu'il n'avait pas suivi le conseil que je lui avais donné [RETZ, III, 314]
Attribuer le bon succès à sa propre force, se remercier soi-même de ses bonnes œuvres [BOSSUET, 2e sermon, Pâques, 2]
Sous ce prétexte [dire qu'elle s'occupe de Dieu], au fond elle [l'âme] s'occupe d'elle-même, et elle cherche à se glorifier de faire bien ; ce qui est se remercier soi-même et non pas Dieu [ID., Ét. d'orais. V, 10]
Vous [Mlle Clairon] exercez un magique pouvoir, Qui fait aimer ce qu'on ne saurait lire : On bat des mains, et l'auteur ébaudi Se remercie et pense être applaudi [VOLT., Ép. LXXXII]
Se congédier réciproquement.
Pour moi, je n'ai jamais vu Dorante ; il était absent quand j'étais chez son père ; mais, sur tout le bien qu'on m'en a dit, je ne saurais craindre que vous vous remerciiez ni l'un ni l'autre [MARIV., Jeux de l'am. et du has. I, 2]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et remercia les chefs des seigneurs moult courtoisement, quand si appareillement ils l'estoient venus servir [FROISS., I, I, 94]
  • XVIe s.
    Ilz le convoyerent tous jusques en sa maison ; Lycurgus, en les remerciant, les renvoya [AMYOT, Lyc. 16]
    Nous te remercions, nostre pere celeste, Du repas qu'avons pris, aussi de tout le reste [MAROT, IV, 344]
    Le voleur.... le remercie [Dieu] de l'aysance qu'il a trouvé à desgosiller un passant [MONT., I, 402]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et l'anc. verbe mercier (voy. MERCI) ; wallon, rimersi ; bourguig. remarcié ; provenç. remarciar. Mercier a été en usage jusque dans le XVIe siècle ; remercier paraît n'avoir commencé que vers le XVe.

remercier

REMERCIER. v. tr. Rendre grâce, dire merci. Remercier Dieu de ses bienfaits. Je vous remercie de la bonté que vous avez eue. Je vous remercie de l'honneur que vous me faites. Ce n'est pas moi qu'il faut remercier, c'est lui. Il ne m'en a pas seulement remercié. Il m'a rendu un service essentiel, je ne puis assez l'en remercier.

Fam., Il peut bien remercier Dieu que je ne me sois pas trouvé là, C'est une chance pour lui que je ne me sois pas trouvé là.

Fam. et ironiquement, Je vous remercie de vos conseils se dit pour marquer qu'on n'est pas disposé à les suivre.

REMERCIER se dit, par civilité, pour marquer le refus qu'on fait d'accepter quelque chose. Voulez-vous de cette liqueur? Je vous remercie.

Il signifie aussi Congédier, renvoyer quelqu'un poliment. Il avait une place avantageuse, mais il vient d'être remercié. Ce marchand a remercié la moitié de ses employés.

remercier

Remercier, Gratias agere, Gratiam alicui de re aliqua facere, Gratari, persoluere grates, Habere grates, vel gratiam, voyez Mercier.

Remercier Dieu et luy rendre graces, Deo honorem habere.

Remercier Dieu pour la prosperité d'aucun, Gratulationem ad omnia Dei templa nomine alicuius facere.

Remercier par lettres, Scribere gratias.

Remercier grandement, Gratias ingentes vel maximas agere, vel meritas incredibiles, singulares singularibus verbis et amplissimis.

Je prie à Dieu que je puisse veoir le jour auquel je te puisse remercier, Vtinam illum diem videam quum tibi gratias agam.

Je te remercie, Gratias tibi ago, Est gratia.

Il t'a grandement remercié en parlant à moy, Mirificas apud me tibi gratias egit prorsus.

Donner charge de remercier aucun au nom public, Publice dare causam vt gratiae agantur alicui.

On l'a remercié au nom de la ville de sa liberalité, Pro qua benignitate ac munificentia ei gratiae publicae sunt redditae. Liu. lib. 22.

remercier


REMERCIER, v. act. REMERCIMENT, s. m. [1re e muet, 2e ê ouv. dern. é fer. au 1er. Au futur simple et au conditionel~, l'e qui est devant l'r ne se prononce pas. On écrit je remercierai, je remercierois, et l'on prononce, remercîré, remercirè, en 4 syllabes. = On écrivait autrefois remerciement: l'e après l'i ne se prononçait pas; on a bien fait de le suprimer. = En certaines Provinces, le peuple prononce remarcier, remarciment.] Remercier, rendre grâces. Remercîment, action de grâces. "Remercier Dieu de ses bienfaits. "Je vous remercie de la bonté que vous avez eûe, etc. "Je vous en fais mes très-humbles remercîmens. Cela valait bien un remerciment: il n'a pas daigné me remercier. = Le verbe s'emploie aussi pour s'excuser de recevoir, d'accepter ce qu'on nous ofre. "Je vous remercie, je ne puis accepter vos ofres. = On le dit encore pour renvoyer, destituer. "On l'a remercié. = Le substantif n'a point ces deux significations.

Traductions

remercier

danken, sich bedanken, verdankenthank, dismissbedanken, danken, dankbetuigen, tedankenhebben, (be)danken, ontslaanהביע את תודתו, הודה (הפעיל), נתן שבח והודיה, הוֹדָהbedank, dankﺷﻜﺮ, يَشْكُرُблагодараagrairtakkedankiagradecerkiittääköszönþakkaringraziare感謝する감사하다takkedziękować, podziękowaćagradecermulţumiблагодаритьtackaдякувати道谢, 感谢ευχαριστώděkovatzahvalitiขอบคุณteşekkür etmekcảm ơn謝謝 (ʀəmɛʀsje)
verbe transitif
dire merci à qqn Je te remercie pour ta lettre. Je vous remercie de m'avoir raccompagné.

remercier

[ʀ(ə)mɛʀsje] vt
(gratitude) → to thank
remercier qn de/d'avoir fait → to thank sb for/for doing
Je te remercie pour ton cadeau → Thank you for your present.
Je vous remercie de m'avoir invité → Thank you for inviting me.
non, je vous remercie → no, thank you
(euphémisme) (= congédier) → to dismiss, to let go
se faire remercier → to be let go