remue-ménage

(Mot repris de remue-menage)

remue-ménage

n.m. inv.
1. Dérangement de meubles, d'objets qui sont changés de place : Leur installation a entraîné un grand remue-ménage branle-bas, tohu-bohu
2. Agitation bruyante de gens qui vont en tous sens : Quel remue-ménage dans les magasins à la veille de Noël ! confusion, grouillement ; 2. calme

remue-ménage

(ʀəmymenaʒ)
nom masculin invariable
ensemble de déplacements bruyants et désordonnés Les enfants font du remue-ménage dans la chambre.

REMUE-MÉNAGE

(re-mu-mé-na-j') s. m.
Terme familier. Dérangement de meubles, de choses que l'on déplace.
Mme de Coulanges est à Livry, j'y veux aller pendant qu'on fera notre remue-ménage [déménagement] [SÉV., 365]
Hé, qu'est-ce donc ? voici bien du remue-ménage [DANCOURT, la Métempsycose, III, 9]
Fig. Changement, trouble, désordre.
Jamais on ne vit tel orage, Ni si triste remue-ménage [SCARR., Virg. I]
Les flots contre les flots font un remue-ménage Horrible.... [MOL., le Dép. IV, 2]
Je ne m'amuserai point à vous conter le remue-ménage des évêques [nominations et mutations] : cela blesse et fait mal au cœur [SÉV., 1er juin 1684]
Je vous envoie la liste du remue-ménage des intendants [ID., 12 janv. 1689]
C'est là encore [la canonade, le bombardement] où gît la gloire ; elle aime le remue-ménage, et elle est personne d'un grand fracas [LA BRUY., XII]
Ne trouvez-vous pas qu'il y a dans cette pièce du remue-ménage comme dans l'Écossaise ? [VOLT., Lett. d'Argental, 31 août 1768]
Damiens bâtard de Ravaillac.... et les poisons, et les exils, et le remue-ménage, et la guerre, et les vaisseaux de la compagnie des Indes qu'on nous gobe [ID., Lett. Cidev. 9 fév. 1757]
Sa voix rauque [du petit homme rouge] en chantant présage Au château grand remue-ménage [BÉRANG., H. rouge.]
Au plur. Des remue-ménage.

REMARQUE

  • Les poëtes suppriment souvent l'e ; mais cela est inutile ; écrit ou non écrit, l'e ne compte pas.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils passeront deux ou trois heures à jouer au flus.... à remuer menage, et autres tels jeux qui ne sont pas défendus [, Contes de Cholières, f° 174, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Remuer, et ménage ; wallon, rimowmaneg.

remue-ménage

REMUE-MÉNAGE. n. m. Dérangement de meubles, d'objets divers et multiples que l'on transporte d'un lieu à un autre avec agitation. Voilà un grand remue-ménage.

Il signifie figurément Agitation, trouble, confusion. Il y a bien du remue-ménage dans cette maison, dans cette province. Il est familier dans les deux acceptions.

Synonymes et Contraires

remue-ménage

nom masculin invariable remue-ménage
Agitation bruyante.
Traductions

remue-ménage

bustle

remue-ménage

תכונה (נ)

remue-ménage

drukte, kabaal, bedoening

remue-ménage

Getöse

remue-ménage

кутерьма

remue-ménage

[ʀ(ə)mymenaʒ] nm invcommotion