remugle

Recherches associées à remugle: émétique, empyreume

remugle

n.m. [ de l'anc. scand. mygla, moisi ]
Litt. Odeur de renfermé.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

remugle

REMUGLE. s. m. Odeur qu'exhale ce qui a été longtemps enfermé, ou dans un mauvais air. Cela sent le remugle. Il est vieux.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

remugle

Remugle, Situs, Paedor, voyez Relant.

Lieu remugle ou qui sent le remugle, Locus situm redolens, vel situ squalens.

Devenir remugle, Ducere situm.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

remugle


REMUGLE, s. m. [1re et dern. e muet.] Relent. Odeur qu'exhale ce qui a été long-tems renfermé, ou qui a été en mauvais air. = Relent ne se dit que des viandes, et on le dit du goût, comme de l'odeur. Remugle ne se dit que de l'odeur, et s'aplique à toute aûtre chose que les viandes. "Cela sent le remugle.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

remugle

nom masculin remugle
Littéraire. Odeur de renfermé.
effluve, émanation, miasme, relent -littéraire: senteur.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

remugle

mustiness