rendeur, euse

RENDEUR, EUSE

(ran-deur, deû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui rend. Rendeur de petits soins, celui qui, pour gagner les bonnes grâces d'une femme, lui rend toute sorte de petits services.
Joignez, madame, joignez le mérite du cœur à celui de l'âme et de l'esprit ; défendez ce cœur des rendeurs de petits soins, de ces gens empressés à fermer une porte et une fenêtre, à relever un gant et un éventail [ST-ÉVREM., Œuv. t. III, p. 318]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Je Hues m'establis ploiges et renderes anvers mon seignor le roi, de tenir et de garantir.... [DU CANGE, reddens.]
  • XIVe s.
    Rendeur, guerredoneur [ID., retributor.]
  • XVIe s.
    Sur un mauvais rendeur [MAROT, Épigr.]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • RENDEUR. Celui, celle qui rend. Ajoutez :
    Qui serait le rendeur si volontaire qui, devant que de rendre, se donnât la peine de plaider ? [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]