rendition

RENDITION

(ran-di-sion) s. f.
Usité seulement dans cette locution : salle de rendition, salle du mont-de-piété où l'on rend les gages.
Muni de ce petit bulletin, qui maintenant représente le gage lui-même, le créancier du mont-de-piété monte à ce qu'on appelle, par un gros barbarisme, la salle de rendition [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1873, p. 323]

ÉTYMOLOGIE

  • Rendre (voy. ci-dessus REDDITION à l'hist.).