renflement

renflement

n.m.
État de ce qui est renflé ; partie renflée : Le renflement d'une bonbonne panse ; 2. creux
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

renflement

(ʀɑ̃fləmɑ̃)
nom masculin
état de ce qui est renflé, plus large le renflement du cou
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

RENFLEMENT

(ran-fle-man) s. m.
État de ce qui est renflé.
De chaque côté de la tête on voit un renflement formé par les petites plumes qui recouvrent le trou de l'oreille [BUFF., Ois. t. IV, p. 40]
Portion renflée.
Ce renflement [de la terre sous l'équateur], plus attiré que le reste par les corps voisins, reçoit des mouvements particuliers qu'il communique à la masse du globe [BAILLY, Hist. astr. mod. t. III, p. 165]
Terme d'architecture. Renflement de colonne, petite augmentation qui se fait au tiers du fût de la colonne vers le bout d'en bas, et qui diminue insensiblement vers les deux extrémités.
Terme de marine. Forme arrondie des couples d'un navire vers l'extérieur, quand elle est plus prononcée qu'il n'est d'usage.
Terme de botanique. Endroit où une tige est enflée, dilatée. Cette tige présente plusieurs renflements.
Terme d'exploitation de mine. Accident d'une couche dont le toit et le mur s'écartent de leur parallélisme ordinaire.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Escheant faire r'enfler l'eau, pour le rejaillissement, de necessité convient, que, tant que le renflement dure, au conduit de la fontaine, n'y ait ouverture par où l'eau puisse respirer [O. DE SERRES, 771]

ÉTYMOLOGIE

  • Renfler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

renflement

RENFLEMENT. n. m. État de ce qui est renflé. Le renflement de la terre à l'équateur.

Il signifie particulièrement, en termes d'Architecture, Augmentation insensible du diamètre d'une colonne depuis la base jusqu'au tiers de la hauteur du fût.

Il se dit également, en termes de Botanique, de l'Endroit où une tige, un rameau, etc., est comme enflé, dilaté. La tige de cette plante a plusieurs renflements.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

renflement


RENFLEMENT, s. m. RENFLER, v. n. [Ranfleman, flé: 1re lon. 2ee muet au 1er, é fer. au 2d.] Ils expriment l'action d'augmenter en grôsseur. Le substantif ne se dit qu'en Architectûre; le renflement des colonnes: le verbe ne s'emploie qu'en parlant des chôses qui grossissent en cuisant. "Des pois, des haricots qui renflent bien.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

renflement

nom masculin renflement
Partie renflée.
convexité, intumescence, protubérance, tumescence, turgescence.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

renflement

bulge

renflement

издатина

renflement

bule

renflement

[ʀɑ̃fləmɑ̃] nmbulge
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005