rengendrer

RENGENDRER

(ran-jan-dré) v. a.
Engendrer de nouveau.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Avarice rengendre une vil norreture, Termoiement, rapine, larrecin et usure [J. DE MEUNG, Test. 1713]
  • XIVe s.
    [Dans une plaie compliquée] oster la douleur, mondefier la boe, après rengendrer chair, et au darrenier cicatrizier [LANFRANC, f° 9]
  • XVe s.
    Sa mere enfanta un Demosthene defectueux, et l'estude et l'accoustumance le rengendra et refit maistre vertueux et parfaict [, Bouciq. IV, 10]
  • XVIe s.
    Le cartilage ne se peut rengendrer, estant desperdu [PARÉ, II, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et engendrer.