rengorgé, ée

RENGORGÉ, ÉE

(ran-gor-jé, jée) part. passé de rengorger
Qui avance la gorge.
Une troupe innocente De canards nasillants, de dindons rengorgés [VOLT., Disc. 6]
Fig.
Le roi lui avait demandé [au duc d'Orléans] d'un air sévère et rengorgé ce qu'il lui voulait [SAINT-SIMON, 254, 160]
Nos petits marquis rengorgés [VOLT., Temple du Goût.]