renonce

renonce

n.f.
À certains jeux de cartes, fait de ne pas fournir la couleur demandée.

RENONCE

(re-non-s') s. f.
Terme de jeux de cartes. Absence d'une couleur. J'ai renonce à pique.
Une renonce et un autre roi [BOURSAULT, Lett. nouv. t. III, p. 33, dans POUGENS]
Se faire une renonce, se mettre en état de couper une couleur, en se défaisant des cartes de cette couleur qu'on a dans son jeu. Je me suis fait une renonce en cœur, à cœur.
Se dit aussi pour action de ne pas jeter d'une couleur quand on peut en fournir.

ÉTYMOLOGIE

  • Renoncer.

renonce

RENONCE. n. f. T. de jeu de Cartes. Action de ne pas fournir de la couleur demandée; état de celui qui ne peut pas fournir d'une couleur.

Faire une renonce, Ne pas fournir d'une couleur quand on en a.

Se faire une renonce, Se mettre en état de couper une couleur, en se défaisant des cartes de cette couleur qu'on a dans son jeu. Je me suis fait une renonce en pique, à pique.

renonce


RENONCE, s. f. [1re et dern. e muet; 2e lon.] Terme dont on se sert à certains jeux des cartes, pour marquer qu'on n'a point d'une couleur. "Avoir renonce en coeur, en pique. Se faire une renonce, se défaire du peu de cartes qu'on a d'une couleur, pour pouvoir couper en cette couleur.