renouveau

renouveau

n.m.
1. Retour à un état précédent après un déclin : Ces vieilles chansons connaissent un renouveau de succès regain
2. Apparition de formes nouvelles et plus riches : Le renouveau du cinéma français renaissance
3. Litt. Retour du printemps.

RENOUVEAU

(re-nou-vô) s. m.
Terme encore usité, mais qui vieillit. La saison nouvelle, le printemps.
L'on sent au renouveau Son esprit fécond en sornettes [RÉGNIER, Épître III]
Les oiseaux des bois et des plaines Chantent leurs amoureuses peines, Qui renaissent au renouveau [RACAN, Berg. I, chœurs.]
Lorsque du renouveau l'haleine caressante Rafraîchit l'univers de jeunesse paré [M. J. CHÉNIER, la Promenade.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Au renouviau de la douçor d'esté [, Couci, XI]
  • XVe s.
    Quant vint au renouvel de la saison, le roy ordonna que le mareschal iroit au dict pays [, Bouciq. I, 28]
  • XVIe s.
    La terre devient grosse, et le champ qui est plein, à ce doulx renouveau se descharge le sein [DU BELLAY, IV, 77, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et nouveau ; Berry, le renouveau de la lune, la nouvelle lune.

renouveau

RENOUVEAU. n. m. Retour du printemps; début du printemps. Le renouveau se fait sentir partout. Il faut attendre le renouveau pour voir si ces arbres auront repris.

renouveau


RENOUVEAU, s. m. [Re-nou-vo; 1ree muet.] Le printems, la saison nouvelle. Suivant La Touche, on ne le dit guère que dans la conversation. Ailleurs on dit, le printems. Dabord l'Académie n'avait point distingué l'usage de renouveau. Elle dit dans la dern. édit. qu'il est du st. fam.

Synonymes et Contraires

renouveau

nom masculin renouveau
Traductions

renouveau

reveil, vernieuwingrevival, renewalתחי/תחייה (ז/נ), תקומה (נ), תְּקוּמָהrenoviĝo (ʀənuvo)
nom masculin pluriel renouveaux
fait d'avoir une nouvelle forme le renouveau de l'art

renouveau

[renouveaux] (pl) [ʀ(ə)nuvo] nmrevival