rentrant, ante

RENTRANT, ANTE1

(ran-tran, tran-t') adj.
Terme de géométrie. Angle rentrant, angle dont l'ouverture est en dehors et la pointe en dedans, au lieu que l'angle saillant présente sa pointe en dehors.
Les angles saillants d'une montagne à l'occident répondent aux angles rentrants d'une montagne à l'orient [VOLT., Sing. 11]
Courbe rentrante, courbe qui revient sur elle-même et se ferme. Le cercle, l'ellipse sont des courbes rentrantes.
Mes recherches sur les orbites non rentrantes [BURCKHARDT, Instit. Mém. sc. 1806, 1er sem. p. 10]
De toutes les figures rentrantes, la figure sphérique est la plus simple, puisqu'elle ne dépend que d'un seul élément, la grandeur de son rayon [LAPLACE, Exp. I, 14]
Nombre rentrant, se dit du nombre des dents d'un pignon, quand ce nombre de dents divise exactement celui des dents de la roue qui s'engrène avec le pignon.
Terme d'histoire naturelle. Replié en dedans. Les valves du péricarpe dans le colchique sont rentrantes.
Les bords du bec inférieur rentrants et reçus dans le bec supérieur [BUFF., Ois. t. VII, p. 188]