rentrure

RENTRURE

(ran-tru-r') s. f.
Endroit où doivent se rencontrer les parties d'un dessin à porter sur la toile ou le papier. Opération du fabricant de papiers peints, laquelle consiste à apporter l'une après l'autre toutes les teintes, au moyen de planches séparées dont les reliefs portent d'autres dessus que la première, en laissant sécher entre l'application de chacune d'elles.

ÉTYMOLOGIE

  • Rentrer 1.