repêcher

(Mot repris de repêchèrent)

repêcher

v.t.
1. Retirer de l'eau : On a repêché le corps ainsi que le sac dans ce fleuve.
2. Fam. Admettre un candidat après une épreuve de repêchage : On ne l'a pas repêché, car il lui manquait trop de points.
3. En sports, qualifier un concurrent par repêchage.

REPÊCHER

(re-pê-ché) v. a.
Pêcher de nouveau.
On assurait que les poissons qu'on avait jetés dans la mer Caspienne avec un anneau au museau, avaient été repêchés dans la Méditerranée [VOLT., Physique, Changem. du globe.]
Retirer de l'eau ce qui y était tombé.
La faction ennemie de cet Étienne [qui avait fait exhumer et jeter dans le Tibre le corps de son prédécesseur Formose] fit repêcher le corps de Formose [VOLT., Mœurs, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et pêcher ; wallon, ripehî.

repêcher

REPÊCHER. v. tr. Retirer de l'eau une personne ou une chose qui y était tombée. Repêcher un noyé. Repêcher une caisse, un paquet.

Il signifie aussi, figurément et familièrement, Accepter, sur nouvelle délibération, un candidat en passe d'être refusé. Le jury a repêché ce candidat.

repêcher


REPêCHER, v. act. [1re e muet, 2e ê ouv. et lon. sur tout devant l'e muet; il repêche, etc.] Retirer de l'eau. "Il était tombé dans la mer: on l'a repêché demi-mort. Repêcher des balots, des caisses, du canon.

Traductions

repêcher

ripescare (ʀəpeʃe)
verbe transitif
retirer de l'eau repêcher qqnqqch

repêcher

[ʀ(ə)peʃe] vt
[+ noyé] → to recover the body of, to fish out
[+ candidat] (par la notation) → to pass (by inflating marks); (grâce à une question) → to give a second chance to