repeint, einte

REPEINT, EINTE

(re-pin, pin-t') part. passé de repeindre
Un tableau repeint. S. m. Endroit d'un tableau sur lequel on a appliqué de nouvelles couleurs. Restauration d'un tableau en peignant les parties effacées.
Le désir de réparer les injures du temps a malheureusement aggravé le dépérissement de plusieurs tableaux par des repeints grossiers et de mauvais vernis dont on a recouvert plusieurs traits du premier pinceau, [, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. V, p. 445]