reperdre

(Mot repris de reperdrai)

reperdre

v.t.
Perdre de nouveau : Elle a reperdu tout son argent regagner

reperdre

(ʀəpeʀdʀ) , (ʀpeʀdʀ)
verbe transitif
reprendre perdre de nouveau Elle a reperdu les kilos qu'elle avait pris pendant sa grossesse.

reperdre


Participe passé: reperdu
Gérondif: reperdant

Indicatif présent
je reperds
tu reperds
il/elle reperd
nous reperdons
vous reperdez
ils/elles reperdent
Passé simple
je reperdis
tu reperdis
il/elle reperdit
nous reperdîmes
vous reperdîtes
ils/elles reperdirent
Imparfait
je reperdais
tu reperdais
il/elle reperdait
nous reperdions
vous reperdiez
ils/elles reperdaient
Futur
je reperdrai
tu reperdras
il/elle reperdra
nous reperdrons
vous reperdrez
ils/elles reperdront
Conditionnel présent
je reperdrais
tu reperdrais
il/elle reperdrait
nous reperdrions
vous reperdriez
ils/elles reperdraient
Subjonctif imparfait
je reperdisse
tu reperdisses
il/elle reperdît
nous reperdissions
vous reperdissiez
ils/elles reperdissent
Subjonctif présent
je reperde
tu reperdes
il/elle reperde
nous reperdions
vous reperdiez
ils/elles reperdent
Impératif
reperds (tu)
reperdons (nous)
reperdez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais reperdu
tu avais reperdu
il/elle avait reperdu
nous avions reperdu
vous aviez reperdu
ils/elles avaient reperdu
Futur antérieur
j'aurai reperdu
tu auras reperdu
il/elle aura reperdu
nous aurons reperdu
vous aurez reperdu
ils/elles auront reperdu
Passé composé
j'ai reperdu
tu as reperdu
il/elle a reperdu
nous avons reperdu
vous avez reperdu
ils/elles ont reperdu
Conditionnel passé
j'aurais reperdu
tu aurais reperdu
il/elle aurait reperdu
nous aurions reperdu
vous auriez reperdu
ils/elles auraient reperdu
Passé antérieur
j'eus reperdu
tu eus reperdu
il/elle eut reperdu
nous eûmes reperdu
vous eûtes reperdu
ils/elles eurent reperdu
Subjonctif passé
j'aie reperdu
tu aies reperdu
il/elle ait reperdu
nous ayons reperdu
vous ayez reperdu
ils/elles aient reperdu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse reperdu
tu eusses reperdu
il/elle eût reperdu
nous eussions reperdu
vous eussiez reperdu
ils/elles eussent reperdu

REPERDRE

(re-pèr-dr') v. a.Il se conjugue comme perdre.
Perdre de nouveau. Il avait retrouvé sa tabatière, mais il l'a reperdue.
Perdre ce qu'on avait gagné. Il a reperdu l'argent qu'il avait gagné.
L'homme reperdant par la vieillesse ou d'autres accidents tout ce que sa perfectibilité lui avait fait acquérir [J. J. ROUSS., Orig. 1]
Absolument. Il avait regagné, il a reperdu.
Perdre de vue ce qui s'était montré.
Cette réflexion, plus prompte qu'un éclair, jeta dans mon âme un instant de lueur que je reperdis bientôt, mais qui me suffit pour me reconnaître [J. J. ROUSS., Ém. V]
Égarer de nouveau. Le pauvre bûcheron reperdit le petit Poucet et ses frères qui étaient revenus à la maison.
Se reperdre, v. réfl. S'égarer de nouveau. Le voyageur qu'on avait mis dans le droit chemin se reperdit dans la forêt.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Une autre saillie firent-il par une autre porte qui estoit amont, où li Grieu reperdirent assés [VILLEH., LXXVI]
    Et tant s'en alerent de l'ost de gens, que cil remestrent [restèrent] si poi en la terre, que, se nostre sires proprement ne les eust soutenus, la terre fust toute reperdue [ID., CIX.]
  • XVe s.
    Le comte Derby pria au comte de Pennebruich.... qu'ils voulussent aller à Aiguillon, et garder la forteresse ; car trop seroit courroucé, s'il le reperdoit [FROISS., I, I, 253]
  • XVIe s.
    Ce vieux routier [le Turc Ulazali, à Lépante] print trois galleres des plus mal menées, qu'il pust choisir, desquelles il en reperdit deux et emmena l'autre [D'AUB., Hist. II, 81]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et perdre ; wallon, ripiett.

reperdre

REPERDRE. v. tr. Perdre de nouveau. Sa fortune, qu'il avait eu bien de la peine à rétablir, il vient de la reperdre. Reperdre au jeu.