repeuplé, ée

REPEUPLÉ, ÉE

(re-peu-plé, plée) part. passé de repeupler
Aratus, qui eut la lâcheté de donner à la ville nouvellement repeuplée le nom de celui [Philippe] qui s'en était montré le plus cruel ennemi [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. VII, p. 578]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877