repeupler

(Mot repris de repeupleras)

repeupler

v.t.
1. Peupler une région dépeuplée ; s'installer dans un lieu : Des immigrants ont repeuplé cette région.
2. Regarnir un lieu d'espèces animales ou végétales : Repeupler un étang aleviner reboiser

se repeupler

v.pr.
Recouvrer une population humaine, animale ou végétale.

repeupler

(ʀəpœple) , (ʀpœple)
verbe transitif
1. mettre à nouveau des animaux dans un lieu On a introduit des truites pour repeupler les lacs de montagne.
2. hommes dépeupler peupler de nouveau repeupler les campagnes

repeupler


Participe passé: repeuplé
Gérondif: repeuplant

Indicatif présent
je repeuple
tu repeuples
il/elle repeuple
nous repeuplons
vous repeuplez
ils/elles repeuplent
Passé simple
je repeuplai
tu repeuplas
il/elle repeupla
nous repeuplâmes
vous repeuplâtes
ils/elles repeuplèrent
Imparfait
je repeuplais
tu repeuplais
il/elle repeuplait
nous repeuplions
vous repeupliez
ils/elles repeuplaient
Futur
je repeuplerai
tu repeupleras
il/elle repeuplera
nous repeuplerons
vous repeuplerez
ils/elles repeupleront
Conditionnel présent
je repeuplerais
tu repeuplerais
il/elle repeuplerait
nous repeuplerions
vous repeupleriez
ils/elles repeupleraient
Subjonctif imparfait
je repeuplasse
tu repeuplasses
il/elle repeuplât
nous repeuplassions
vous repeuplassiez
ils/elles repeuplassent
Subjonctif présent
je repeuple
tu repeuples
il/elle repeuple
nous repeuplions
vous repeupliez
ils/elles repeuplent
Impératif
repeuple (tu)
repeuplons (nous)
repeuplez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais repeuplé
tu avais repeuplé
il/elle avait repeuplé
nous avions repeuplé
vous aviez repeuplé
ils/elles avaient repeuplé
Futur antérieur
j'aurai repeuplé
tu auras repeuplé
il/elle aura repeuplé
nous aurons repeuplé
vous aurez repeuplé
ils/elles auront repeuplé
Passé composé
j'ai repeuplé
tu as repeuplé
il/elle a repeuplé
nous avons repeuplé
vous avez repeuplé
ils/elles ont repeuplé
Conditionnel passé
j'aurais repeuplé
tu aurais repeuplé
il/elle aurait repeuplé
nous aurions repeuplé
vous auriez repeuplé
ils/elles auraient repeuplé
Passé antérieur
j'eus repeuplé
tu eus repeuplé
il/elle eut repeuplé
nous eûmes repeuplé
vous eûtes repeuplé
ils/elles eurent repeuplé
Subjonctif passé
j'aie repeuplé
tu aies repeuplé
il/elle ait repeuplé
nous ayons repeuplé
vous ayez repeuplé
ils/elles aient repeuplé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse repeuplé
tu eusses repeuplé
il/elle eût repeuplé
nous eussions repeuplé
vous eussiez repeuplé
ils/elles eussent repeuplé

REPEUPLER

(re-peu-plé) v. a.
Peupler de nouveau un pays dépeuplé.
Rome, sous Auguste, se trouva presque déserte : il fallait la repeupler [MONTESQ., Esp. XXVII, 1]
La fable dit que Deucalion et Pyrrha repeuplèrent le monde en jetant des pierres derrière eux [DIDER., Opin. des anc. philos. (Locke).]
Par extension.
De nouvelles troupes de solitaires.... allèrent repeupler les déserts [MASS., Panégyr. St Bernard.]
Repeupler un étang, y remettre du poisson. On dit de même : repeupler une terre de gibier. Repeupler une garenne. Repeupler un colombier, une basse-cour.
Repeupler un bois, le garnir d'arbres.
M. Vallot, devenu premier médecin, entreprit de relever le Jardin royal ; M. Fagon ne manqua pas de lui offrir tous ses soins, qui furent reçus avec joie ; il alla en Auvergne, en Languedoc, en Provence, sur les Alpes et sur les Pyrénées, et n'en revint qu'avec de nombreuses colonies de plantes destinées à repeupler ce désert [FONTEN., Fagon.]
Se repeupler, v. réfl. Se regarnir d'habitants. Cette forêt se repeuple en chênes. La basse-cour se repeuple.
D'où s'ensuivra nécessairement qu'avant qu'il soit peu, les revenus du roi et ceux des particuliers s'augmenteront notablement, et que le royaume, dont le peuple est fort diminué, se repeuplera bientôt, attendu qu'il s'y fera beaucoup de mariages [VAUBAN, Dîme, p. 129]
Les villes de commerce et où la cour réside se repeuplent toujours par l'affluence des voisins [VOLT., Mœurs, 29]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    [Édouard ordonne de faire évacuer la ville de Calais] hommes et femmes et enfans ; car je vueil la ville repeupler de purs Anglois [FROISS., I, I, 322]
    Le roy vouloit que, pour bien repeupler sa ville de Paris, qu'il disoit avoir esté fort depopulée, que quelques gens de quelque nations qu'ils feussent, peussent de là en avant venir demourer en la diste ville [J. DE TROYES, Chroniques, 1467]
  • XVIe s.
    Monsieur [le duc d'Alençon], duquel la roine de Navarre disoit que, si toutte l'infidelité estoit bannie de la terre, son frere la pourroit repeupler [D'AUB., Hist. II, 412]
    En moins de quinze jours la ville fut repeuplée d'habitans [CARL., VII, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et peupler. On trouve aussi au XVe siècle repopuler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • REPEUPLER. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    [Les moines de Grantmont] Cels d'Espeingne et de Gascoingne Metent en France et en Borgoingne, Et là repueplent lor maisons Des François et des Borgoignons [GUIOT DE PROVINS, la Bible, V. 1524]

repeupler

REPEUPLER. v. tr. Peupler de nouveau un pays qui avait été dépeuplé. Repeupler une région dévastée. Cette ville s'est promptement repeuplée.

Repeupler un étang, Remettre du poisson dans un étang où il n'y en avait plus. On dit de même : Repeupler une terre, une plaine de gibier. Repeupler une garenne, un colombier. Cette basse-cour commence à se repeupler.

Repeupler une forêt, un bois, Les replanter, les regarnir d'arbres. Cette forêt se repeuple en châtaigniers.

repeupler

Repeupler, aidez vous de Peupler, en Peuple.

Traductions

repeupler

repopulate

repeupler

[ʀ(ə)pœple] vt
[+ village, région] → to repopulate
[+ forêt] → to replant; [+ rivière] → to restock