replongé, ée

REPLONGÉ, ÉE

(re-plon-jé, jée) part. passé de replonger
Remis dans l'eau. Fig.
Je serais au désespoir que la pauvre Mme de Vins fût replongée dans toutes les chicanes dont elle s'était tirée [SÉV., 20 août 1690]
Elle [Mme de Vins] est toute replongée dans sa famille, plus que jamais accablée de ses procès [ID., avr. 1680]
La Bohême se vit replongée dans des guerres plus sanglantes que toutes les précédentes [BOSSUET, Var. XI, 172]
J'entrevoyais le jour, et mes yeux affligés Dans la profonde nuit sont déjà replongés [VOLT., Mér. II, 2]