repoussoir

repoussoir

n.m.
1. Chose ou personne qui met une autre en valeur par opposition, par contraste : Sa voisine lui sert de repoussoir faire-valoir
2. Personne très laide.

repoussoir

(ʀəpuswaʀ)
nom masculin
figuré personne qui met une autre personne en valeur, par contraste Cette fille laide sert de repoussoir à son amie.

REPOUSSOIR

(re-pou-soir) s. m.
Cheville de fer qui sert à faire sortir une autre cheville. Poinçon pour faire sortir les clous du pied d'un cheval en le déferrant. Terme de marine. Marteau ou boulon pour repousser les clous, les chevilles qu'on veut retirer de leur trou.
Instrument de chirurgie dont on se sert pour extraire les chicots de dents. Instrument qu'on introduit dans l'oesophage pour repousser les corps qui y restent engagés.
Petit morceau d'acier, rond ou carré, dont les graveurs en cuivre se servent pour repousser les planches en le mettant dessous, lorsqu'ils veulent frapper dessus avec le marteau ; ce qui arrive dans les endroits qu'ils ont été obligés d'effacer avec le brunissoir, ou de gratter avec le grattoir. Ciselet qui sert aux bijoutiers et aux tourneurs en métaux à repousser les reliefs qu'on avait enfoncés en les ciselant par-dessus.
Outil en forme de long ciseau, dont se servent les sculpteurs, les tailleurs de pierre, pour pousser des moulures.
Pièce dans une montre à répétition.
Elle [une montre] aura cercle de diamants, boutons, repoussoir, aiguilles de diamants, crochet d'or, chaîne d'or colorié [VOLT., Lett. Mme d'Argental, 7 déc. 1770]
Terme de peinture. Objets vigoureux de couleur ou d'ombre, qu'on place sur le devant d'un tableau, pour faire paraître les autres objets plus éloignés.
Il faut en peinture que les objets essentiels se tournent en repoussoirs [DIDER., Essai sur la peint. chap. 3]
La décoration servira, si j'ose m'exprimer ainsi, de repoussoir au ballet [NOVERRE, Lett. sur la danse, p. 109, dans POUGENS]
Fig. Il se dit d'une chose ou d'une personne qui en fait valoir une autre par le contraste. Cette femme laide sert de repoussoir à sa voisine.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si on lui tendoit quelques trebuchets ou repoussoirs [DESPER., Contes, XXX]

ÉTYMOLOGIE

  • Repousser.

repoussoir

REPOUSSOIR. n. m. Outil qui sert à faire sortir des clous, des chevilles.

Il se dit encore, dans plusieurs Arts, de Certains instruments et outils qui servent à faire ressortir les reliefs. Un repoussoir d'orfèvre, de sculpteur, etc.

En termes de Peinture, il se dit des Objets vigoureux de couleur ou très ombrés, qu'on place sur le devant d'un tableau, pour faire paraître les autres objets plus éloignés.

Il se dit figurément et familièrement d'une Personne ou, d'une chose qui en fait valoir une autre par le contraste. Une femme laide sert de repoussoir à sa voisine. Ce meuble est d'autant plus en valeur que la tenture unie lui fait repoussoir.

Traductions

repoussoir

foil