représenté, ée

REPRÉSENTÉ, ÉE

(re-pré-zan-té, tée) part. passé de représenter
Présenté de nouveau. Le passe-port représenté à chaque demande des agents de l'autorité.
Figuré d'une façon quelconque.
Je veux que l'on prépare un tombeau magnifique Où le sort d'Asdrubal étant représenté Y conserve sa gloire à la postérité [MAIR., M. d'Asdrub. V, 3]
Joué, en parlant d'une pièce de théâtre, d'un rôle. Le Cid représenté par les comédiens.
Dont on est le mandataire, en vertu d'un droit reçu. Le département représenté par un député éloquent.
Le Téméraire est bien représenté [par son ambassadeur] Jamais ce nom par lui ne fut mieux mérité [C. DELAV., Louis XI, II, 11]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • REPRÉSENTÉ. Ajoutez :
  • S. m.Terme de droit. L'héritier décédé, à la place et du chef de qui vient un autre héritier.
    La représentation est une fiction de la loi dont l'effet est de faire entrer les représentants dans la place, dans le degré et dans les droits du représenté, [, Code civil, art. 739]