repreneur

(Mot repris de repreneuse)

repreneur, euse

n.
Personne qui reprend, rachète une entreprise en difficulté.

repreneur

(ʀəpʀənœʀ) masculin

repreneuse

(ʀəpʀənøz) féminin
nom
personne qui rachète une entreprise repreneur d'une entreprise en faillite

REPRENEUR

(re-pre-neur) adj.
Se dit d'un bâtiment, d'un équipage ou d'un capitaine qui reprend sur l'ennemi un navire que celui-ci avait capturé.
Lorsque la reprise sera faite par un bâtiment de l'État, elle sera restituée aux propriétaires, mais sous la condition qu'ils payeront aux équipages repreneurs le trentième de la valeur de la reprise, si elle a été faite avant les vingt-quatre heures ; et le dixième, si la reprise a eu lieu après les vingt-quatre heures, [, Arrêté (2 prairial an XI) art. 54, dans JAL]
S. m. et f. Celui, celle qui reprend, qui trouve à blâmer, à redire.
Je ne trouve pas étrange que l'un et l'autre sonnet [les sonnets d'Uranie et de Job qui occupaient les beaux esprits] aient eu des loueurs et des repreneurs [BALZ., Dissert. crit. 9]
Soit par rébellion ou bien par une erreur, Ces repreneurs fâcheux me sont tous en horreur [THÉOPHILE, Sat. I]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Durs aux mauvais et fiers aux ennemis.... Amans vertus, des vices repreneurs [A. CHARTIER, p. 261]
  • XVIe s.
    Messiers, forestiers et autres repreneurs [ceux qui saisissent les bêtes trouvées en dommage].... [, Nouv. coust. gén. t. II, p. 872]

ÉTYMOLOGIE

  • Reprendre ; provenç. reprendedor ; portug, reprehendedor ; ital. riprenditore.

repreneur

Repreneur, Reprehensor, Captor.

Traductions

repreneur

[ʀ(ə)pʀənœʀ] nmcompany fixer, company doctor