repue

REPUE

(re-pue) s. f.
Action de repaître, de faire repaître.
Si quelque saumon ou barbue N'en a point fait une repue [d'un noyé] [SCARR., Virg. I]
Pendant cette repue des chevaux, le silence avait été profond et non interrompu [SAINT-SIMON, 382, 160]
Repue franche, repas qui ne coûte rien.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Vous qui cerchez les repues franches, Tant jours ouvriers que dimanches [VILLON, Repues franches.]
    Dans ladite ville furent ce jour faites en quantité d'endroits plusieurs repues franches, où il fut abondamment donné à manger et à boire à tous passans et repassans [PIERRE DESREY, Voy. de Charles VIII à Naples, p. 196, dans LACURNE.]

ÉTYMOLOGIE

  • Repu.