repurger

REPURGER

(re-pur-jé) v. a.
Il se conjugue comme purger. Nettoyer de nouveau.
Ce grand démon qui se déplaît D'être profané comme il est, Par eux veut repurger son temple [MALH., VI, 10]
Purger de nouveau.
On parle de le repurger, et peu après ils aviseront de lui faire prendre du lait d'ânesse [GUI PATIN, Lett. t. II, p. 456]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Au jour que tu viendras en ta majesté sainte, Pour juger ce grand tout, qui fremira de crainte, Le repurger de neuf par tes feux allumez [DESPORTES, Œuv. chrest. Paraphrase du Libera me.]
    Il fault repurger et nettoyer la franchise de parler de toute parole injurieuse [AMYOT, Comm. discerner le flatteur de l'ami, 47]
    Repurger les mauvaises humeurs de ce roiaume [D'AUB., Hist. II, 245]