requête

requête

n.f. [ anc. fr. requeste, p. passé de requerre, requérir ]
1. Demande instante : Il a présenté une requête au président de l'université supplique
2. Demande effectuée auprès d'un juge, dans le dessein d'obtenir une décision provisoire : Adresser une requête à un magistrat pétition

REQUÊTE1

(re-kê-t') s. f.
Terme de jurisprudence. Demande par écrit présentée à qui de droit, et suivant certaines formes établies.
L'université présente sa troisième requête contre votre doctrine [PASC., Prov. XII]
Si M. de Grignan, qui dit qu'on ne peut aimer les longues lettres, avait jamais eu cette pensée quand il recevait les vôtres, je présenterais requête pour vous séparer [SÉV., 41]
Je lui disais donc, en me grattant la tête, Que je voulais dormir : Présente ta requête Comme tu veux dormir, m'a-t-il dit gravement [RAC., les Plaid. I, 2]
Notre ami Drolichon, qui n'est pas une bête, Obtient pour quelque argent un arrêt sur requête [ID., Plaid. I, 7]
L'université de Paris présenta requête contre Jeanne d'Arc [VOLT., Mœurs, 80]
Cet empereur [Cam-hi] fut obligé de consulter les tribunaux, de les solliciter lui-même, et de dresser de sa main la requête des bonzes jésuites, pour leur obtenir la permission d'exercer leur religion [ID., Dial. 27]
La Requête des dictionnaires, pièce satirique en vers faite contre l'Académie française et son dictionnaire.
La satire de Benserade, car on ne peut guère lui donner d'autre nom, fut comparée dans le temps à la Requête des dictionnaires du savant Ménage [D'ALEMB., Éloges, Charpent. note 1]
Dans les exploits, etc. tel jour, à la requête de telle personne, à la demande de telle personne. Mettre néant au bas d'une requête, la refuser, y répondre négativement.
Ils [les amis de Mme de Grignan, dans un procès] veulent qu'on mette néant sur la requête, qu'on la mette au greffe, et que cela tienne lieu d'un arrêt qui décide tout [SÉV., 16 mars 1689]
Familièrement et fig. Néant à la requête, se dit pour exprimer un refus. On dit aussi : mettre néant à la requête de quelqu'un.
À la Cour de cassation, section des requêtes, celle qui statue sur l'admission ou le rejet des requêtes en cassation.
Requête civile, voie extraordinaire, admise dans certains cas déterminés par la loi, pour obtenir qu'un jugement ou un arrêt rendu en dernier ressort soit rétracté.
Il me reste un refuge, La requête civile est ouverte pour moi [RAC., Plaid. I, 7]
Se dit d'écritures signifiées respectivement par les parties, dans les instances ordinaires, pour développer leurs moyens et conclusions.
Maître des requêtes, magistrat chargé de rapporter les requêtes au conseil d'État ; c'est un grade entre auditeur et conseiller.
Autrefois, maîtres des requêtes, magistrats qui composaient un tribunal nommé les Requêtes de l'hôtel, et dont l'office était de rapporter les requêtes des particuliers, dans le conseil du roi, présidé par le chancelier.
Vous avez bientôt une autre visite dont je vous préviens ; c'est celle de M. Turgot, maître des requêtes, plein de philosophie, de lumière et de connaissances, et fort de mes amis [D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 22 sept. 1760]
Les Requêtes de l'hôtel, tribunal où siégeaient les maîtres des requêtes, au Palais. Requêtes du palais, juridiction qui jugeait, en première instance, les causes de ceux qui avaient un privilége de committimus du petit sceau.
Dans le langage familier, demande verbale, simple prière. Ayez égard à ma requête.
Je ne vous ferai point de requête incivile [MAIR., Sophon. III, 4]
Remplis, pour commencer, l'une de ces requêtes [ROTR., Bélis. II, 6]
Cette chose est de requête, se disait d'une chose rare, difficile à avoir. Pâtés de requête, se disait de petits pâtés faits du menu des volailles.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si alcuns vienge ta merci depreier, oï sa requeste bonement [, Rois, 263]
  • XIIIe s.
    Par la loi de ceste amitié Dit Tulles dans un sien ditié, Que nous devons faire requeste à nos amis, s'ele est honneste ; Et lor requeste refaison, S'ele contient droit et raison [, la Rose, 4765]
    S'aucuns semont son home à requeste d'autrui [BEAUMANOIR, II, 14]
    Et nous autres qui estions entour li, qui avions oïes nos messes, alions oïr les plez [plaids] de la porte que en appelle maintenant les requestes [JOINV., 199]
  • XIVe s.
    Nostre dit peuple qui très gracieusement nous a aidié et secouru en toutes les requestes que nous li avons fait faire pour la necessité de nos dittes guerres [, Ordonn. des rois, t. II, p. 195]
  • XVe s.
    Le comte de Foix remercia grandement le roi de la grand'amour que il lui montroit et du don sans requeste que il lui envoyoit [FROISS., II, III, 11]
    Monseigneur, pour satisfaire à la requeste qu'il vous a plu me faire [COMM., Prol.]
    Quand je considere ces testes Entassées en ces charniers, Tous furent maistres des requestes, Ou tous de la Chambre aux deniers [VILLON, Grand testament, CXLIX.]
  • XVIe s.
    Donner requeste [accorder la chose demandée] [RAB., Pant. IV, anc. prol.]
    Puis après la salle des Tournelles, preparée pour les dames, masquarades et balets, servit de chappelle ardente au corps du prince [Henri II, blessé mortellement dans le tournois], les arcs et theatres abbatus, le drap noir de requeste et toutes joies converties en deuil [D'AUB., Hist. I, 85]
    Filles jeunes sont de requeste [recherchées] [YVER, p. 644]
    Encore à certains jours requestes generalles, et specialement le jour du vendredi saint, où se rapportoient touttes graces et remissions de tous cas tant criminels que autres [MIRAULMONT, Des cours souv. p. 140, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. requesta ; espagn. recuesta ; portug. requesta ; ital. richiesta ; du lat. requisitus, part. passif de requirere (voy. REQUÉRIR).

REQUÊTE2

(re-kê-t') s. f.
Terme de chasse. Nouvelle quête, nouvelle chasse qu'on fait d'un cerf, etc. quand on est en défaut, qu'on a perdu les voies et qu'il faut recommencer.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. REQUÊTER.

requête

REQUÊTE. n. f. Demande écrite ou verbale; prière. Ayez égard à la requête que je vous fais. Il a fait cela à la requête d'un tel.

Il s'emploie spécialement en termes de Jurisprudence et se dit d'une Demande par écrit, présentée à qui de droit et suivant certaines formes établies. Présenter requête aux juges d'un tribunal, à un tribunal, au président, etc. Signer une requête. Les pièces jointes, annexées à une requête. Signifier une requête. Il demande par sa requête... Les moyens qu'il a fait valoir dans sa requête, qui sont contenus dans sa requête. Sa requête tendait à... Les fins, les conclusions d'une requête. On admit, on accorda sa requête. On rejeta sa requête. Sur sa requête, le juge rendit telle ordonnance. Ordonnance rendue sur requête, Arrêt sur requête. Il fut débouté de sa requête. On a prononcé sur sa requête.

Requête civile, Voie extraordinaire, admise dans certains cas déterminés par la loi, pour obtenir qu'un jugement ou un arrêt rendu en dernier ressort soit rétracté. Ouvertures de requête civile. Attaquer un jugement par la requête civile. Se pourvoir par requête civile, en requête civile. Admettre, entériner la requête civile.

À la Cour de Cassation, Chambre des requêtes, Celle qui statue sur l'admission ou le rejet des requêtes en cassation.

Maître des requêtes s'est dit autrefois de Magistrats qui rapportaient les requêtes des parties dans le conseil du roi, présidé par le chancelier. On appelle aujourd'hui Maîtres des requêtes les Magistrats chargés de rapporter les affaires au Conseil d'État.

Dans les Exploits, etc., Tel jour, à la requête de telle personne, À la demande, à la réquisition de telle personne.

REQUÊTE se dit, en termes de Chasse, d'une Nouvelle quête que l'on fait de la bête quand on est en défaut ou qu'on a perdu la voie.

requête


REQUêTE, s. fém. RÉQUISITION, s. f. RÉQUISITOIRE, s. m. [Rekête; rekizi-cion, rékizitoâ-re: le 1er a la 1re et la dern. e muet, 2e ê ouv. et long.: les deux aûtres ont l'accent à la 1re, quoique dérivés de requérir, qui n'a point d'accent.] Requête est une demande par écrit. "Présenter requête au Conseil, au Parlement. Répondre, signer une requête, etc. = Maîtres des Requêtes, Magistrats qui raportent les requêtes des Parties au Conseil du Roi, où ils ont voix délibérative. = Les Requêtes du Palais; Tribunal où l'on juge en premiere instance les caûses des privilégiés. = En st. famil. requête est une demande de vive voix, ou une simple prière. "J'ai une requête à vous présenter. "Ayez égard à la requête que je vous fais.
   Rem. On apèle, au Palais, Requête civile, celle par laquelle on demande à revenir contre un Arrêt. On emploie cette expression au figuré, dans le style plaisant ou critique. "Vous avez Esther. L'impression a fait son effet ordinaire. Vous savez que M. de la Feuillade dit que c'est une Requête civile contre l'aprobation publique. Sévigné. = Suivant La Touche, on dit, de requête, ou de requise; mais le premier est le plus usité "Les bons vins seront de requête cette année: ils seront râres . "C'est une marchandise de requise. Il ajoute que l'Acad. dit de celui-ci, qu'il est vieux. Dans la dern. édit. elle l'a mis sans remarque: elle n'a pas mis de requête.
   RÉQUISITION, action de requérir: "À~ la réquisition de... Sur la réquisition du Procureur du Roi.
   RÉQUISITOIRE, acte de réquisition, qui se fait par écrit, sur-tout par le Procureur du Roi, ou par le Procureur Fiscal. "Son réquisitoire ne fut pas favorable à, etc.~

Synonymes et Contraires

requête

nom féminin requête
Demande instante.
Traductions

requête

Bemühung, Mühe, Mühsal, Versuch, Demarché, Bitterequest, attempt, effort, advance, approach, endeavour, exertion, working, application, querydemarche, moeite, poging, stap, verzoek, diplomatiekestap, verzoek(schrift), diplomatieke stapביקוש (ז), בקשה (נ), דרישה (נ), כתב תביעה (ז), עצומה (נ), עתירה (נ), שאלה (נ), תביעה (נ), שְׁאֵלָה, בִּקּוּשׁ, דְּרִישָׁה, תְּבִיעָה, עֲתִירָה, עֲצוּמָהpogingforsøg, forespørgseldemarŝo, klopodosolicitud, gestión diplomática, petición, requerimientokłopot, staranie, zabiegi, prośbadiligência, passo, pedidobemödande, begäranatılım, ricaзаявка, просьбаrichiesta, istanzaطَلَبprosbaαίτημαpyyntözahtjev頼み요청forespørselการเรียกร้องđề nghị请求查詢 (ʀəkɛt)
nom féminin
demande

requête

[ʀəkɛt] nf
(= demande) → request, petition
(DROIT)petition