respectueux, euse

Recherches associées à respectueux, euse: irrespectueuse

RESPECTUEUX, EUSE

(rè-spè-ktu-eû, eû-z') adj.
Qui témoigne du respect.
La familiarité des saints mystères ne faisait que rendre Marie-Thérèse plus respectueuse et plus circonspecte [FLÉCH., Mar.-Thér.]
Othon, Sénécion, jeunes voluptueux, Et de tous vos plaisirs flatteurs respectueux [RAC., Brit. IV, 2]
C'est moi qui, sur ce fils chaste et respectueux, Osai jeter un œil profane, incestueux [ID., Phèd. V, 7]
En parlant des choses, qui a le caractère du respect.
Il apportera une hardiesse respectueuse et pleine de modestie en des occasions où les autres gâteraient tout par leur violence ou par leur mollesse [BALZ., Des ministres et du ministère]
Une douleur si sage et si respectueuse Ou n'est guère sensible ou guère impétueuse [CORN., Rodog. II, 4]
Je plains cette douleur où votre âme est en proie ....Je baisse devant elle un œil respectueux [VOLT., Adélaïde, I, 1]
Acte respectueux, sommation qu'on fait à des ascendants.
Les enfants de famille ayant atteint la majorité fixée par l'article 148, sont tenus, avant de contracter mariage, de demander, par un acte respectueux et formel, le conseil de leur père et de leur mère... [, Code Nap. art. 151]
Silence respectueux, sentiment de quelques personnes qui se bornaient à ne pas dire si elles pensaient que les cinq propositions condamnées par Innocent X fussent ou ne fussent pas dans Jansénius.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les uns, pour une reverence respectueuse qu'ils portent au disant, ne l'osent interroger [AMYOT, Comm. ouïr, 26]
    Une opinion tendre et respectueuse [MONT., III, 351]

ÉTYMOLOGIE

  • Respect.