responsif, ive

RESPONSIF, IVE

(rè-spon-sif, si-v') adj.
Terme de palais. Qui contient une réponse.
Sur les lettres du docteur Jean Piscator, professeur à l'académie d'Herborne, responsives à celle du synode de Gap [, le Synode de la Rochelle, en 1607, dans BOSSUET Var. XI]
Écritures responsives, se disait des écritures qui se font en réponse de celles qui ont été produites.
Terme de grammaire. Il se dit de ce qui répond à une interrogation.
Le responsif, dit-on, doit être au même cas que l'interrogatif [DUMARS., Œuv. IV, p. 326]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il luy presenta les lettres de la royne de Hongrie, responsives à celles qu'il luy avoit portées de sa part [CARL., VI, 41]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. responsivus, de respondere, répondre.