ressuscité, ée

RESSUSCITÉ, ÉE

(rè-su-si-té, tée) part. passé de ressusciter
Ramené à la vie.
Avant Jésus-Christ, on avait vu des hommes ressuscités, mais ressuscités par des hommes [BOURDAL., Myst. Résurr. de J. C. t. I, p. 325]
Tous chantent de David le fils ressuscité [RAC., Ath. V, 6]
Sa vie [de Jésus] glorieuse et ressuscitée [MASS., Carême, Pâques.]
Substantivement.
[Le renard] Feignit vouloir gravir, se guinda sur ses pattes, Puis contrefit le mort, puis le ressuscité [LA FONT., Fabl. XII, 18]
Tous ces morts [préparations anatomiques de Ruysch], sans dessèchement apparent, sans rides, avec un teint fleuri, et des membres souples, étaient presque des ressuscités [FONTEN., Ruysch.]