ressuyé, ée

RESSUYÉ, ÉE

(rè-sui-ié, iée) part. passé de ressuyer
Un mur ressuyé.
Quand le caillé est suffisamment ressuyé et qu'il a acquis la consistance d'un fromage en forme, on le sépare de l'éclisse [GENLIS, Maison rust. t. II, p. 57, dans POUGENS]
Terme rural. Se dit d'une terre qui a perdu la surabondance d'eau dont elle était imprégnée.