restauration

1. restauration

n.f. [ de 1. restaurer ]
1. Remise en état d'une chose abîmée ; réparation, réfection : La restauration d'une sculpture rénovation ; dégradation, détérioration
2. Rétablissement d'un système, d'un état, d'une dynastie : La restauration de la paix. La restauration des Stuarts.
3. Opération consistant à rétablir un édifice dans son état primitif : Procéder à la restauration d'un bâtiment réhabilitation, rénovation
4. En informatique, rétablissement de la forme originale d'un fichier à partir d'un enregistrement de sauvegarde.

2. restauration

n.f. [ de 1. restauration, d'apr. restaurant ]
Métier de ceux qui tiennent un restaurant ; ensemble des restaurants et de leur administration : Elle est dans la restauration.
Restauration rapide,
expression qu'il est recommandé d'employer à la place de fast-food.

restauration

(ʀənuvɛlmɑ̃)
nom masculin
1. fait de remplacer par des choses, des personnes nouvelles le renouvellement d'une assemblée
2. fait de faire durer qqch le renouvellement d'un abonnement
3. fait de se transformer pour paraître nouveau le renouvellement des pratiques artistiques

restauration

(ʀɛstɔʀasjɔ̃)
nom féminin
métier de celui qui travaille dans un restaurant Il travaille dans la restauration.

restauration

(ʀɛstɔʀasjɔ)
nom féminin
1. action de rénover, de remettre en état un bâtiment, un monument la restauration d'un monument historique
2. action de remettre en activité un système, une puissance se battre pour la restauration de la paix
3. inform rétablissement d'un fichier sauvegardé s'occuper de la restauration de fichiers sur des ordinateurs en panne

RESTAURATION

(rè-stô-ra-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Rétablissement, en parlant d'une ville, d'un monument public.
La restauration de Thèbes fut l'ouvrage de Cassandre, et appartient au commencement de la CXVIe Olympiade [RAOUL-ROCHETTE, Instit. Mém. inscr. et belles-lettr. t. VI, p. 223]
Réparation. La restauration d'une statue.
L'administration du Musée central des arts, qui, par ses lumières, a perfectionné l'art de la restauration, ne négligera sans doute rien pour conserver l'art réparateur dans toute son intégrité [GUYTON, etc. Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. V, p. 456]
Particulièrement, en architecture, travail fait d'après les restes d'un édifice antique, pour en rétablir les parties que le temps a détruites.
Fig. Nouvelle existence donnée à certaines choses morales. La restauration des lois, de la discipline, de l'État.
M. de Maucroix emploie restauration en un moyen style, c'est-à-dire dans le Schisme d'Angleterre, où il dit travailler à la restauration de la foi catholique [VAUGEL., Rem. Observ. de M***, p. 120, dans POUGENS]
Rétablissement d'une dynastie sur le trône qu'elle avait perdu.
Je paye partout ; j'ai payé ma restauration, je payerai encore la vôtre [de Ferdinand VII, en Espagne], parce que j'ai beaucoup d'argent et beaucoup de complaisance aussi pour les souverains étrangers [P. L. COUR., Pièce diplomatique.]
Il se dit particulièrement de la restauration des Stuarts au XVIIe siècle et des Bourbons au XIXe. En Angleterre la restauration comprend les règnes de Charles II et de Jacques II, en France ceux de Louis XVIII et de Charles X. Sous la restauration. Pendant la restauration.
L'Allemagne [de Mme de STAËL], ce livre jeté au pilon sous l'empire, et que la restauration venait de nous rendre comme une des libertés qu'elle apportait avec elle [VILLEMAIN, Souvenirs contemp. les Cent-Jours, chap. 1]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    La restauration des jeux [BERCHEURE, f° 40, verso.]
    Et se gise le malade, tant que la restauration [après la réduction d'une luxation] soit bien ferme [LANFRANC, p. 108]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. restauracio ; espagn. restauracion ; ital. restaurazione, ristorazione ; du lat. restaurationem, de restaurare, restaurer. L'ancienne langue avait aussi restorement.

restauration

RESTAURATION. n. f. Réparation, remise en bon état. La restauration d'un monument public. La restauration d'une statue, d'un tableau.

Il se dit particulièrement, en termes d'Architecture, d'un Travail fait d'après un édifice antique, pour en rétablir selon la vraisemblance les parties qui n'existent plus. La restauration des monuments anciens est toujours en partie conjecturale.

Il s'emploie aussi au figuré et signifie Rétablissement. La restauration de l'État, des finances, de l'autorité, de la discipline.

Il se dit spécialement du Rétablissement d'une ancienne dynastie sur le trône. On l'emploie particulièrement en parlant des Bourbons au XIXe siècle, et dans ce cas on l'écrit avec une majuscule. La restauration des Stuarts en Angleterre. La restauration des Bourbons en France. Le gouvernement de la Restauration. L'histoire de la Restauration. Le mouvement romantique date de la Restauration. Sous la Restauration.

restauration

Restauration, Instauratio.

Synonymes et Contraires

restauration

nom féminin restauration
1.  Nouvelle vigueur donnée à.
2.  Remise en état.
rafistolage, reconstruction, réfection, réparation, replâtrage -familier: retapage -littéraire: réédification.
Traductions

restauration

הסעדה (נ), קימום (ז), רפאות (נ), שחזור (ז), שיפוץ (ז), שִׁחְזוּר, הַסְעָדָה, שִׁפּוּץ

restauration

(het) weer tot bloei brengen, restauratie [kunstwerk], restauratie, catering

restauration

horeca

restauration

restauro, ristorazione

restauration

cateringové služby

restauration

catering

restauration

Catering

restauration

pitopalvelu

restauration

opskrbljivanje hranom

restauration

ケータリング

restauration

케이터링

restauration

bevertning

restauration

katering

restauration

catering

restauration

การจัดอาหาร

restauration

catering

restauration

việc cung cấp thực phẩm

restauration

饮食业

restauration

恢復

restauration

[ʀɛstɔʀasjɔ̃] nf
(= hôtellerie) → catering
restauration rapide → fast food
[tableaux] → restoration