restituteur

(Mot repris de restituteurs)

RESTITUTEUR

(rè-sti-tu-teur) s. m.
Se dit quelquefois des antiquaires, des savants, qui ont retrouvé quelque passage d'un ancien auteur, ou qui l'ont rétabli. Terme de numismatique. Se dit des empereurs qui ont fait frapper des médailles en mémoire de leurs prédécesseurs.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Qu'ils soient restituteurs [qu'ils fassent restitution] [E. DESCH., Poés. mss. f° 310]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. restitutorem, de restituere, restituer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RESTITUTEUR. Ajoutez :
    En un sens plus général, celui qui restitue, qui rétablit.
    Il [le pape] devint dans le monde moderne le restituteur des sciences, des lettres et des arts [CHATEAUBR., Mém. d'outre-tombe, t. IV, éd. de Bruxelles (les Souvenirs de Rome, année 1829).]
    MM. Eugène Isabey, Paul Huet, Cabat, Corot, appartiennent à cette génération de restituteurs du paysage, et leurs tableaux viennent toujours en première ligne au Salon [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 222]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

restituteur

Restituteur, Restitutor.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

restituteur

restitutore